Taxonomy genre

Mushishi

Lumiere taxonomy: , , , , ,

Unepoésie aussi vieille que le monde

mushishi appel de l'oiseauQu'est-ce qu'un Mushishi ? La raison dirait "c'est un expert en Mushi". Mais la poésie, qui s'éloigne du rationnel pour rejoindre l'âme, expliquerait que "c'est un maître qui fait tomber des cornes qui poussent à causes de mots d'oreilles". A cheval entre les deux mondes, entre le logique et […]

Survival of the dead – les zombies ne s’en relèveront plus

Lumiere taxonomy: , , ,

Parmiles grands mythes modernes, celui du zombie fait partie des plus riches : solitude, lutte pour la survie, consumérisme, écologie, humanisme, médias, la liste est longue. Le propre des grandes idées, c'est d'être si profondes qu'elles collent aux problématiques de chaque époque. Night of the dead, Dawn of the dead et Day of the […]

Cloverfield

Lumiere taxonomy: , , ,

Excellentfilm aux contradictions cohérentes : faire The Blair Witch Project avec 30 millions de dollars. Faire une publicité sans précédent pour un film vendu comme étant tourné caméra à l'épaule, et sans stars. Ou encore, faire un film de monstres et donner la parole non à ses preux combattants, mais à quelques obscurs et terrifiés […]

Arizona Werewolf

Lumiere taxonomy:

"Cettenuit, il va se réveiller..."Je ne sais pas si ce sous-titres était destiné à informer le spectateur que toute l'équipe (réalisateur, acteurs, producteurs) avait dormi durant le tournage. Ce qui est certain a contrario, c'est qu'Arizona Werewolf est le plus mauvais film de l'histoire du cinéma. Je ne suis pas le seul à le […]

Gremlins

Lumiere taxonomy: , ,

Image des deux types de gremlins de Joe DanteSelon l'âge dont dispose le lecteur enthousiaste de cet article, le titre a de grandes chances d'évoquer un conte aussi fort que sorti des frères Grimm. Et pourtant : à l'origine, Gremlins est tout juste de la bonne série B. Des personnages peaufinés, un scénario et une ambiance sympatoche, mais de la série B malgré […]

Cube

Lumiere taxonomy: , , , ,

Unhomme apparaît dans une salle, apeuré, et nous fait comprendre que l'endroit dans lequel il se trouve n'est pas aussi reposant qu'une semaine balnéaire. D'ailleurs, ça ne manque pas, il va se faire hacher menu dans la seconde qui suit, une centaine de fils à couper le beurre le réduisant en apéricubes pas exactement appétissants. […]