Taxonomy genre

Ergo Proxy

Pour savoir penser, il faut savoir voyager.Ergo proxyMalgré l'affirmation "je pense donc je suis" de l'animé Ergo Proxy, ses prétentions philosophiques sont relativement limitées. Bien que tel un Rousseau, Ergo Proxy clame "c'est de l'homme que j'ai à parler" et que ses références aux philosophes occidentaux s'accumulent tout le long des 23 épisodes (Descartes bien […]

L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Lumiere taxonomy: , , , ,

Alorsque la dernière Frontière américaine s'est effondrée, les Etats-Unis, se cherchant de nouveaux mythes, se tournent vers l'un des grands criminels de la fin du XIXe siècle, l'inventeur du pillage de banque, Jesse James, et en font leurs héros. Comment un bandit et assassin accède-t-il à un tel statut ? Vu à travers les yeux […]

Rambo

Lumiere taxonomy: , , , , ,

Rambo et son coutelasRambo, aka Rambo IV. Nouveau concentré de violence, idéal pour les adeptes du Moloko de Clockwork orange (Orange mécanique) ? Certainement pas. C'est que derrière le dernier opus de la série, se cache une critique et un regard désabusé sur la guerre, sur l'homme. Après des deuxième et troisième épisode de la série qui […]

Wanted

Lumiere taxonomy: , ,

Ou : Lorsque qu'un faiseur de vampires russes s'essaie à l'univers des comicswanted affiche choose your destinyTimur Bekmambetov avait déjà réalisé Nochnoy dozor (aka Nightwatch). Puis Dnevnoy dozor (aka Daywatch). Il aime les histoires fantastiques, et il le fait savoir au monde entier. La Russie a beau être nostalgique de son glorieux passé impérialiste et s'y réessayer, si […]

Godfather: Part III, the

Lumiere taxonomy: ,

godfather part iii afficheA chaque épisode du Parrain correspond une nouvelle génération du XXe siècle : si dans le premier nous sommes dans l'après-guerre, les sixties hantent le deuxième épisode alors que dans le dernier, ce sont les années golden boys qui crèvent l'écran. A chaque nouvel épisode correspond également une génération d'acteurs : Marlon Brando (Vito Corleone) […]

Les invasions barbares

Lumiere taxonomy: , , , ,

Enfrancophonie, l'accent le plus méprisé est sans conteste le québécois. C'est presque devenu un sport national que de vanner les expressions et autres accent de la Belle-Province.Pour dépasser ces a-priori somme toute assez primaires, le cinéma est un outil absolument formidable; la force que dégage de ce média, lorsqu'il est bien maîtrisé, est un défi […]