Taxonomy genre

Rich and strange

Lumiere taxonomy: , ,

Unhomme égoïste, Fred, s'ennuie dans sa vie monotone. Heureusement pour lui, le voilà qui hérite d'un paquet d'argent, ce qui lui permettra de voir du monde.La trame est simple, tout comme le film. Filmé sans beaucoup d'imagination, les scènes se succèdent dans une longueur habituelle chez Hitchcock; sauf que là, on trouve le temps long, […]

Spellbound

Unemaison de fou pour présenter la psychiatrie; Hitchcock, qui s'intéresse comme un damné à cette discipline encore relativement peu connue du grand public à cette époque, et construit le film brique après brique telle une séance sur le divan.La symbolique est une merveille : de la femme débauchée (la sublissime Rhonda Fleming), jouant aux jeux […]

Big Fish

Lumiere taxonomy: , , ,

Danstout mensonge, il existe une part de vérité.
Jouons franc jeu : il m'est totalement impossible d'être calme, objectif ou dans un état mental serein requis pour l'écriture d'un commentaire cinématographique qui se voudrait neutre sur Tim Burton. Complètement déjanté, il fait partie de cette clique de réalisateurs qui, depuis Eisenstein, n'ont cessés de développer […]

Jeux d’enfants

Lumiere taxonomy: , ,

Peut-onmourir d'amour ? L'amour est-il si puissant que seule la mort peut réunir les âmes aimées ? Question banale a priori, maintes et maintes fois traité, avec à chaque fois une réponse différenteYann Samuell répond pour sa part un oui vibrant. Et non pas à travers une histoire d'un amour qui voudrait des déclarations enflammées […]

Les invasions barbares

Lumiere taxonomy: , , , ,

Enfrancophonie, l'accent le plus méprisé est sans conteste le québécois. C'est presque devenu un sport national que de vanner les expressions et autres accent de la Belle-Province.Pour dépasser ces a-priori somme toute assez primaires, le cinéma est un outil absolument formidable; la force que dégage de ce média, lorsqu'il est bien maîtrisé, est un défi […]