L’Iran, un leader en devenir sur la scène internationale

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad occupe sans cesse une place d'importance dans les médias depuis son arrivée au pouvoir en 2005. Il est vrai que l'Iran est une préoccupation majeur de ce début de siècle, avec le développement de ses capacités nucléaires. D'autre part, son irrespect des principes fondamentaux liés aux droits humains est révoltant. Plus encore, ses crises économiques et alimentaires à répétition voue une partie de sa population à la pauvreté et la malnutrition. Il n'empêche : si l'on parle autant de l'Iran, et surtout en ce moment de rencontre internationale autour du racisme ("Durban II", à Genève),…

0 commentaire

John McCain, the international relations expert

La course à la présidentielle étasunienne bat sont plein, et les augures sont plus indécis que jamais; Obama et Clinton pour les démocrates, McCain, Romney et Huckabee pour les républicains. Avec un léger avantage pour Clinton chez les « bleus », et un avantage conséquent pour McCain chez les « rouges ».

On nous présente ces élections comme celles du changement : les USA en ont soif, et les 3 candidats qui sont le plus en avance sur la course à l’investiture seraient Obama, Clinton et McCain. Tous les trois, à leur façon, représenteraient une fracture avec l’ère Bush, sur le point de s’achever.

En dehors de la saine naïveté qu’il y a de croire à ce genre de rupture radicale, qui pourrait toutefois être à la mesure du tremblement de terre provoqué par l’arrivée de Zapatero et la défaite de son rival Aznar, il convient rappeler qui est McCain : le plus expérimenté en politique des trois candidats, fin connaisseur des relations internationales, modéré, volà comment on nous le présente. Vraiment ?

Une petite vidéo pour nous rafraîchir la mémoire, montrant un McCain pas si fin qu’on veut bien le croire, où l’on se demande où est passé sa diplomatie fruit d’une expérience plusieurs fois décennale :
(suite…)

2 commentaires

Iran et Irak, deux pays, deux destins

L'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) a rendu aujourd'hui sa décision : renvoi du dossier nucléaire iranien devant le Conseil de sécurité de l'ONU (CS). Compromis obtenu entre les membres de l'AIEA par la promesse que le CS ne prendra de sanction coercitive avant le mois de mars 2006. Après trois ans d'inspections répétés, il semble que l'équipe d'ElBaradei se soit lassée des promesses vides de Mahmoud Ahmadinejad, le dernier président iranien. A ce propos, à tous ceux qui voyaient dans le poste de président de la république iranien un titre honorifique, sans réel pouvoir et inféodé aux Gardiens de…

0 commentaire

Iran, Chine, des compréhensions de la liberté d’expression convergentes

La journée d'hier a été la démonstration de différentes compréhensions de ce qu'est la liberté d'expression. En Iran, on estime que les nouvelles de la BBC sont trop subversives pour être lâchées en pâture à la population. En Chine, c'est le moteur de recherche Google (www.google.cn) qui collabore avec le gouvernement de Beijing à l'auto-censure. Dans cette deuxième affaire, il convient de faire un rappel : l'article 35 de la Constitution chinoise ((Voir la 4ème Constitution chinoise sur le site web de l'université de Perpignan, qui contient les 3 amendements de l'Assemblée populaire nationale. Ne contient toutefois pas le 4ème…

1 commentaire