Connaître le passé pour mieux vivre le présent.

Canyon Tutayoj : la grande aventure pour voir des petits hommes

Debout sur un anguleux rocher dont l'équilibre défie la gravité, Nemesios s'exprime avec l'assurance d'un tribun qui s'apprête à arranguer sa foule : "C'était un petit peuple, qui aimait le froid. Lorsque Dieu créa le soleil, la chaleur recouvrit la Terre. Ce nouveau monde, un monde fait pour les hommes, était trop chaud pour eux. Sans dire au revoir, ils se sont effacés." Mon guide me regarde un moment, les yeux baissés avec une gêne embarassée. "Enfin c'est ce que…

7 commentaires

Décoloniser l’archéologie: la chapelle Sixtine du Guaviare

L'archéologie occidentale est encore tributaire d'une forme de pensée colonialiste.J'en veux pour exemple le récent article du Guardian, 'Sistine Chapel of the ancients' rock art discovered in remote Amazon forest, repris par les journaux du monde entier. Le site serait si nouveau "qu'il n'aurait même pas de nom", selon les "découvreur explorateurs". L'endroit serait infesté "de crocodiles, serpents et par la guérilla FARC" (avec laquelle il faudrait négocier), ne s'atteignant qu'après de pénibles marches dans la jungles amazonienne. Ce qui…

2 commentaires

Histoires de lézards à deux queues au Pérou

Les contes villageois ont la particularité d'avoir une profondeur traditionnelle dans leur apparente modernité, de mêler le vrai et le faux, de faire rêver d'anciens temps où la vie était plus difficile et les humains plus robustes. Nos légendes urbaines de crocodiles dans les égouts ne sont que de pâles reflets sans romantisme d'une lutte de l'homme contre la nature, dont on ne trouve sa pleine puissance que dans les hameaux isolés, qui voient dans le voyageur qui s'y hasarde…

0 commentaire

L’histoire aux Amériques commence à Caral… et elle s’y poursuit

Caral, 1200 ans d'histoire qui débutent il y a 5000 ans La civilisation de Caral (3000-1800 av. J.-C.) au Pérou est la plus ancienne civilisation découverte à ce jour dans les Amériques. Elle est contemporaine de l'Egypte et la Mésopotamie antique, et serait, selon la docteure Ruth Shady Soli, l'archéologue découvreuse des premières pyramides et responsable de la gestion des sites archéologiques de la vallée de Supe, l'origine de la civilisation andine. Si pour les Eurasiens la civilisation aurait débuté…

0 commentaire

Maria Reiche, la folle du désert qui amena l’abondance à Nazca

Il faut un brin de folie pour passer 55 ans dans le désert. Cette folie, Maria Reiche en fut atteinte, elle qui se levait à 5h du matin pour aller "nettoyer le désert" en sandales, comme disaient les locaux. A Nazca comme ailleurs, l'archéologie a profondément modifié le mode de vie des habitants. Mais à Nazca, c'est le fruit de la folie d'une seule personne, Maria Reiche. Cette femme au parcours chaotique, au comportement obsessionnel, aussi à l'aise avec la…

0 commentaire

Le monde des pétroglyphes de Checta

Je me suis toujours vu comme un individu rationnel et scientifique. La science, dans ma philosophie, est une approche méthodologique du monde. Le monde est constitué de causalités qui nous sont externes, et nous ne pouvons que les approximer. Aristote ou Descartes, par exemple, sont bien trop théistes pour moi. Pour Aristote, le fait d'être est un don du divin, la forme est créée. Pour Descartes, c'est la pensée qui est le fait d'un dieu. Mais pour les deux philosophes,…

0 commentaire

Les tremblements de terre sont une aubaine à Cerro Sechín

Les crises naturelles peuvent être des opportunités pour les entrepreneurs. Ce que l'on sait moins, c'est que la recherche archéologique elle aussi a bénéficié d'une telle crise, sous la forme d'un tremblement majeur qui a secoué le Pérou en 1970. Lorenzo Alberto Samaniego Roman m'a expliqué lors d'une interview comment il a saisi sa chance pour restaurer le site archéologique de Cerro Séchin il y a maintenant 50 ans. Mais aussi comment des séismes plus personnels et intellectuels ont pu…

0 commentaire

Cerro Mongón, ou comment j’ai découvert des ruines au Pérou

J'ai réalisé l'un de mes objectifs en venant au Pérou : découvrir des ruines inconnues. A Cerro Mongón le 28 janvier 2020, j'ai pu me débarrasser ainsi de l'une des nombreuses obsessions qui me hantaient depuis mon arrivée dans le pays andin. Je raconte l'histoire de cette découverte d'une manière parfois poétique, parfois plus académique, car son contexte est si capricieux que pour l'apprivoiser, il faut savoir s'adapter à la nature polymorphe de la bête. Seuls les contemplateurs, à la…

0 commentaire