Chroniques de voyage

Un amour vache pour la jungle bolivienne

La Bolivie est un pays préservé de la mondialisation, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. Parmi les avantages, il y a la possibilité d'être l'un des rares à explorer certaines parties du pays. Les touristes, en particulier dans un pays comme la Bolivie, ne s'aventurent pas en dehors des circuits organisés ; c'est une erreur, le sentiment de liberté que l'on éprouve dans certains lieux, pourtant proches des commodités, est unique. Près de Cuevas (situé à 20 kilomètres…

0 commentaire

Le lithium au Salar d’Uyuni, l’une des plus grandes merveilles du monde menacée

On pourrait croire que pour se rapprocher des cieux, les sommets montagneux seraient nos meilleurs escaliers, que leurs phalanges dressées retenant les nuages dans leur course offriraient aux alpinistes un spectacle unique de l'union du haut et du bas, entre Ouranos et Gaïa. J'ai découvert qu'il n'en n'est rien : le lieu le plus approprié pour assister à l'enfantement de Chronos et du temps est le Salar d'Uyuni, en Bolivie. Recouvrant de sel une surface de 10'500 km2, le plus…

0 commentaire

Sa majesté Sabancaya, rencontre du troisième type avec un volcan actif

Sabancaya, première rencontre C'est l'histoire d'un volcan nommé Sabancaya. Il est le 7ème volcan actif le plus haut du monde, en éruption depuis 2016. Mais à ce moment-là, lorsque j'admire ses rejets au loin, j'ignore son prénom et caractéristiques. Ses volutes s'élèvent au ciel sans montrer aucun intérêt pour ma personne. J'écarquille les yeux devant sa majesté, il crache sa fumée à des dizaines de kilomètres, agacé par la pesanteur qui l'empêche de s'élever comme sa nature le voudrait, mais…

2 commentaires

Histoires de lézards à deux queues au Pérou

Les contes villageois ont la particularité d'avoir une profondeur traditionnelle dans leur apparente modernité, de mêler le vrai et le faux, de faire rêver d'anciens temps où la vie était plus difficile et les humains plus robustes. Nos légendes urbaines de crocodiles dans les égouts ne sont que de pâles reflets sans romantisme d'une lutte de l'homme contre la nature, dont on ne trouve sa pleine puissance que dans les hameaux isolés, qui voient dans le voyageur qui s'y hasarde…

0 commentaire

Vices et ruée vers l’or dans la plus haute ville de monde, La Rinconada

Une version de cet article est parue dans Le Courrier du 7 septembre 2020 : "L'enfer doré de l'Altiplano péruvien" . "Ici, j'ai peur pour ma vie", m'avoue le maire de la Rinconada. "La vie d'un être humain ne vaut pas plus de 10 soles (3 dollars). Les gens se font tuer sans raison", m'explique Wildmer, un mineur péruvien dont les yeux me fuient et sa bouche s'occulte derrière un masque bleu de protection contre le COVID-19. La quarantaine n'est…

2 commentaires

Le monde des pétroglyphes de Checta

Je me suis toujours vu comme un individu rationnel et scientifique. La science, dans ma philosophie, est une approche méthodologique du monde. Le monde est constitué de causalités qui nous sont externes, et nous ne pouvons que les approximer. Aristote ou Descartes, par exemple, sont bien trop théistes pour moi. Pour Aristote, le fait d'être est un don du divin, la forme est créée. Pour Descartes, c'est la pensée qui est le fait d'un dieu. Mais pour les deux philosophes,…

0 commentaire
Photo de Leif Steiner (instagram.com), série Portraits of humanity

Les Qeros, un peuple descendant des Incas mais plus pour longtemps

Trouver une communauté autochtone relève de la gageur dans deux des trois régions péruviennes. L'Amazonie péruvienne, la selva comme disent les Péruviens, abrite plusieurs communautés, tels les fameux Shipibos. La costa quant à elle, la côte ensablée et désertique, recèle bien des trésors archéologiques mais ne comporte aucun groupe d'indigènes. Et enfin, la troisième région, qui coupe en deux le Pérou avec un couteau haut de six mille mètres : la Sierra des légendes oubliées, des hauts plateaux qui se…

2 commentaires

Cerro Mongón, ou comment j’ai découvert des ruines au Pérou

J'ai réalisé l'un de mes objectifs en venant au Pérou : découvrir des ruines inconnues. A Cerro Mongón le 28 janvier 2020, j'ai pu me débarrasser ainsi de l'une des nombreuses obsessions qui me hantaient depuis mon arrivée dans le pays andin. Je raconte l'histoire de cette découverte d'une manière parfois poétique, parfois plus académique, car son contexte est si capricieux que pour l'apprivoiser, il faut savoir s'adapter à la nature polymorphe de la bête. Seuls les contemplateurs, à la…

0 commentaire