Pachacamac : Le mythe de Cavillaca et Cuniraya

À une trentaine de kilomètres du centre de Lima, on trouve le site très étendu de Pachacamac. Un lieu où quatre civilisations se sont succédées (Lima, Wari, Ychsma, et Inca) au fil des conquêtes et disparitions.

Pachacamac Cavillaca et Cuniraya vus de loinLes nombreux temples du site archéologique, ont chacun une histoire à raconter. L’une d’entre elles, restranscrite par un moine du XVIe nommé Francisco de Avila, explique l’histoire de la formations de deux rochers que l’on voit parfaitement depuis le temple du soleil construit par les Incas, bâtiment élevé et très proches de l’océan, offrant une superbe vue sur les deux monticules, nommés Cavillaca et Cuniraya. L’île principale est Cavillaca et le petit îlot à côté est son fils.

Je retranscris ici la légende de leur formation.

Dans les temps très anciens, Cuniraya traversa les montagnes en enseignant comment construire des terrasses et des canaux d’irrigation. Ses paroles seules assuraient que les récoltes soient abondantes, et ainsi il humiliait par sa sagesse les dieux des autres peuples. A cette époque, une très belle princesse appelée Cavillaca vivait à Anchicocha. Beaucoup de dieux lui faisaient la cour mais elle n’en acceptait aucun et elle passait ses journées à tisser au pied d’un lucumo. Cuniraya tomba amoureux de Cavillaca, mais quand il comprit que cette jeune fille ne l’accepterait pas, il se transforma en oiseau et  grimpa à un arbre, déposa sa semance dans une lucuma qu’il fit tomber près de Cavillaca qui, voyant le fruit mûr, le mangeât et tombât enceinte. Neuf mois plus tard, elle donna naissance à un enfant et pendant un an, elle l’éleva seule sans savoir qui était le père.
Lorsque le garçon commença à marcher à quatre pattes, Cavillaca appela tous les dieux et princes pour savoir qui était le père. En entendant l’appel, ils vinrent tous vêtus de leurs plus beaux vêtements, tous très sûrs d’être le favori de la déesse. Cavillaca demanda à chacun d’entre eux s’il était le père de son fils, mais ils répondurent tous négativement.
Puis Cavillaca relâcha le garçon et lui demanda d’aller reconnaître son père. Le garçon rampa jusqu’à ce qu’il atteigne l’endroit où était assis un homme en haillons, qui n’était autre que Cuniraya déguisé.
Quand la mère vu cela, elle se mit très en colère et pu supporter la déception d’avoir un mendiant comme père de son fils, alors elle prit l’enfant et couru en direction de la mer.
Au milieu de l’étonnement des autres dieux, Cuniraya enleva ses haillons et apparu vêtu d’un costume en or dans l’espoir que Cavillaca l’aime et il l’a poursuivit. Mais elle ne se retourna pas pour le regarder et se jeta avec indignation avec son fils dans la mer où ils se transformèrent tous les deux en roches.

Pachacamac Cavillaca et Cuniraya vus de près

 

En version espagnole : En tiempos muy antiguos, Cuniraya andaba por la sierra enseñando a construir andenes y canales de riego. Con su sola palabra hacia que la cosechas fueran abundantes y así humillaba con su sabiduria a los dioses de otros pueblos. En aquel tiempo vivía ne Anchicocha una princessa muy hermosa llamada Cavillaca. Muchos dioses la pretendían pero ella nunca aceptó a ninguno y así pasaba los días tejiendo al pie de un lúcumo. Cuniraya se enamoró de Cavillaca, pero al ver que esta doncella no lo aceptaría se convirtío en ave y subió a un árbol, depositó su simiente en una lúcuma y la dejó caer cerca de Cavillaca quien al ver la fruto madura se la comió y quedó embarazada. Nueve meses después dio a luz un niño y durante un año lo crío sola sin saber quién era el padre.
Cuando el ñino comenzó a caminar a gatas, Cavillaca convocó a todos los dioses y príncipes para saver quién era el padre. Al oír el llamado, todos ellos acudieron ataviados con su más fina ropa, todos muy seguros de ser el favorito de la diosa. Cavillaca preguntó a cada uno si era el padre de su hijo pero todos respondieron negativamente.
Entonces Cavillaca dejó suelto al niño y le pidió que vay y reconozca a su padre. El niño fue caminando a gatas hasta llegar al lugar donded estaba sentado un hombre haraposo que no era otro que Cuniraya disfrazado.
Cuando la madre vio esto, se enfureció mucho y no soportó la desilusión de ver a un pordiosero como el padre de su hijo, así que cogió al niño y corrió en dirección del mar.
En medio del asombro de los demás dioses, Cuniraya se despojó de sus harapos y apareció vestido con un traje de oro con la esperanza de que Cavillaca lo quisiera y fue tras ello. Pero ella ni siquiera volteó a mirarlo e indignada se arrojó con su higo al mar donde ambos se convirtieron en rocas. La isla mayor es Cavillaca y el islote pequeño a su lado es su hijo.
Partager:

A propos Jean-Claude Vignoli

Mon profil en détails: https://www.jcvignoli.com/blog/about

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.