Bein oui, c’est ma formation, après tout.

Idéalisme et illumination au pays du matérialisme

Ca fait quelques temps déjà que j’ai un post à finir sous le coude, donc je me lance : les USA, leur trajectoire historique, le matérialisme opposé à l’idéalisme. Une comparaison avec la France, qui pendant plus d’un siècle a détenu le monopole de l’idéalisme légitime. Rien que ça, et ça va aller très vite.

La grande partie des USA, lors du premier semestre 2003, c’était ça (cliquez sur l’image pour en voir une version agrandie) :

NATO french ally
chirac dummy
surrender for dummies
french military defeats

Bien sûr, maintenant ça prête à sourire. En ce jour, le nombre de soldats US tués en Irak a dépassé le nombre de 1000. C’est autant que la bousculade meurtrière du 1er sept. en Irak, et peut-être un dixième (1/10) du cyclone Katrina. Les chiffres sont posés, on pourrait presque les croire dénués de sens. Sauf que pour un Etasunien (un Néo-Orléanais, du moins), il reste toujours plus dangereux de rester chez soi, que de partir faire la guerre en Irak. Et pour un Irakien, il est catastrophique de vivre chez lui, mais pour lui, il n’y a pas d’alternative.
(suite…)

0 commentaire

Brother, l’exploitation et l’acceptation

On sait comment se fait le décollage éco de la Chine, et quel est le prix à payer pour ses habitants. Sous couvert des bonnes vieilles formules économiques, on nous explique que c'est "un passage obligatoire", que "nous aussi on est passé par là". Et comme toujours, on accepte des explications d'une science économique qui ne cesse d'être prise en défaut, qui ne cesse de se planter; on l'accepte quand elle nous permet de fermer les yeux sur la réalité,…

0 commentaire

Contre-attaque polonaise

J'en avais entendu parler un peu partout, mais je voulais vérifier par moi-même. Alors je me suis rendu sur le site de l'office du tourisme polonais à Paris, pour découvrir que c'était vrai : Face aux accès de xénophobie française, au débordements tsunamiesques de plombierophobie, c'est agréable de voir que certains arrivent à garder le sourire :)

1 commentaire

Crème de néo-nazi

Je me demande encore comment, mais en recherchant un truc sur la coopération européenne je suis tombé sur un de mes nombreux combats contre l'ami facho, que j'avais décidé à l'époque de sauvegarder. Ceux qui me connaissent reconnaîtront dans cet échange tout mon goût égocentrique pour l'étalage de savoir. Mais comme j'ai trouvé mes arguments plutôt très bons, et ma réthorique pas mal du tout, je me suis décidé à le mettre ici, histoire de l'avoir sous la main (éventuellement)…

0 commentaire

De l’idéologie

Comment fonctionne le monde ? C'est peut-être la question la plus récurante à laquelle doit faire face l'être humain, à côté des plus philosophiques "qui suis-je, d'où viens-je, où vais-je". Mais comme ces dernières questions, et à l'inverse de ce que prônent les philosophies orientales et occidentales, on ne cherche pas vraiment à leur trouver une solution. Non, car ici, ce n'est pas le chemin qui compte, c'est le but. L'idéologie peut être interprétée dans ce contexte comme un point…

1 commentaire

Théorie d’Olson

La théorie d'Olson de l'action collective est l'une des première théorie politique à m'avoir profondément énervé. Selon celle-ci, à moi qu'il n'y ait une conjonction d'intérêts individuels, il est impossible de créer une association, un groupement d'individus pour défendre en idéal. Il n'y a pas d'émergence spontanée de la société civile, selon Mancur Olson; la pure rationalité économique, l'évalution des coûts-bénéfices est intrinsèque à l'individu; seuls les intérêts égoïstes font bouger l'individu. Et cette théorie ne se limite pas au…

26 commentaires

Peine de mort

De toutes les sanctions légales existant depuis l'invention du droit, la peine de mort est certainement celle qui me fait le plus marrer. J'ai dû en comprendre inconsciamment la stupidité et la traîtrise (puisqu'il s'agit uniquement de vengeance) en voyant cette BD de mordillo (ou était-ce plutôt Franquin et ses "idées noires" ?) où un pauv' type était conduit à l'échafaud : la loi, énoncée en lettres de feu, disait que "chaque personne qui tue une personne doit elle-même être…

1 commentaire

Chronique d’une mort annoncée

- Je comprends pas, professeur, pourquoi n'ont-ils rien fait ? - Vous ne comprennez pas, ou vous ne voulez pas comprendre ? Personne n'était prêt à renoncer à son mode de vie, et l'on était dans une période où le paradigme néo-libéral était à son apogée. Persuadés que l'économie était le ferment des peuples, que comme le disait Montesquieu "le commerce adoucit les moeurs", on ne voulait pas changer de direction. - Pourtant, dès les 25 dernières années du 20ème…

0 commentaire