Les articles écrits sous forme d’interview ou contenant des interviews sont regroupés ici.

Les vrais héros de l’Amazonie

Lorsqu'en janvier 2006 le gouvernement d'Evo Morales s'installe à la tête de la Bolivie, la victoire symbolique des peuples opprimés se répand dans tout le pays puis dans toute l'Amérique Latine, où les peuples autochtones célèbrent que "l'un des leurs" soit parvenu aux fonctions suprêmes. Dans cette nation enclavée d'Amérique du Sud, les paysannes cholitas ne peuvent ouvrir de compte bancaire, les autochtones sont ignorés, l'égalité des chances un concept que l'on préfère cantonner aux télénovelas. L'enthousiasme transporte les Boliviens…

4 commentaires

L’histoire aux Amériques commence à Caral… et elle s’y poursuit

Caral, 1200 ans d'histoire qui débutent il y a 5000 ans La civilisation de Caral (3000-1800 av. J.-C.) au Pérou est la plus ancienne civilisation découverte à ce jour dans les Amériques. Elle est contemporaine de l'Egypte et la Mésopotamie antique, et serait, selon la docteure Ruth Shady Soli, l'archéologue découvreuse des premières pyramides et responsable de la gestion des sites archéologiques de la vallée de Supe, l'origine de la civilisation andine. Si pour les Eurasiens la civilisation aurait débuté…

0 commentaire

Maria Reiche, la folle du désert qui amena l’abondance à Nazca

Il faut un brin de folie pour passer 55 ans dans le désert. Cette folie, Maria Reiche en fut atteinte, elle qui se levait à 5h du matin pour aller "nettoyer le désert" en sandales, comme disaient les locaux. A Nazca comme ailleurs, l'archéologie a profondément modifié le mode de vie des habitants. Mais à Nazca, c'est le fruit de la folie d'une seule personne, Maria Reiche. Cette femme au parcours chaotique, au comportement obsessionnel, aussi à l'aise avec la…

0 commentaire

Vices et ruée vers l’or dans la plus haute ville de monde, La Rinconada

Une version de cet article est parue dans Le Courrier du 7 septembre 2020 : "L'enfer doré de l'Altiplano péruvien" . "Ici, j'ai peur pour ma vie", m'avoue le maire de la Rinconada. "La vie d'un être humain ne vaut pas plus de 10 soles (3 dollars). Les gens se font tuer sans raison", m'explique Wildmer, un mineur péruvien dont les yeux me fuient et sa bouche s'occulte derrière un masque bleu de protection contre le COVID-19. La quarantaine n'est…

2 commentaires

Coronavirus au Pérou : « Je me vois contrainte de dire non à des Péruviens qui me demandent à manger», une dure réalité de la solidarité

« C’est un choix terrible que de décider à quelle famille donner à manger », confie Audrey Lencou, une Française expatriée à Huanchaco, un village côtier du Pérou. « Je vois des familles qui ont faim, et je ne peux pas toutes les nourrir. Je me vois contrainte de dire non à des Péruviens qui me demandent à manger. C’est difficile pour le moral, mais je ne baisse pas les bras », commente une Française qui a décidé de retrousser…

0 commentaire

Les tremblements de terre sont une aubaine à Cerro Sechín

Les crises naturelles peuvent être des opportunités pour les entrepreneurs. Ce que l'on sait moins, c'est que la recherche archéologique elle aussi a bénéficié d'une telle crise, sous la forme d'un tremblement majeur qui a secoué le Pérou en 1970. Lorenzo Alberto Samaniego Roman m'a expliqué lors d'une interview comment il a saisi sa chance pour restaurer le site archéologique de Cerro Séchin il y a maintenant 50 ans. Mais aussi comment des séismes plus personnels et intellectuels ont pu…

0 commentaire

Guérisseur, trafiquant d’armes et banquier : entre matériel et spirituel, le parcours hétéroclite de Wilder

A cinquante ans, Wilder Ivan Monteza Hinetrasa n'avait peut-être pas de Rolex au poignet mais il avait déjà eu une vie bien remplie. Banquier, porteur d'affaires pour des trafiquants d'armes, aujourd'hui à soixante ans il est guérisseur au Pérou, dans la ville de Huánuco, située dans les montagnes andines, au centre du pays. Il fait découvrir les vertus électromagnétiques du site archéologique de Kotosh et propose aux visiteurs une guérison spirituelle moyennant finance. "Des ministres péruviens me consultent, et parfois je…

0 commentaire

La dame de Cao et l’archéologue anonyme qui fait vivre le passé dans le présent

Il est des hommes qui n'auront pas leur place au Panthéon. Leur nom n'apparaîtra dans aucun recueil et aucune dépêche d'agence ne les mentionnera jamais. Illustres inconnus, ils ont pourtant participé à sculpter le monde. Dans notre espace sémiologique, des villages reprennent des formes et des dessins de civilisations disparues, des voyageurs lointains se font tatouer des signes qu’ils trouvent plaisants. Sur le plan économique, des musées surgissent de terre, une ville offre des emplois inconnus jusque-là, comme guide et…

2 commentaires