Un amour vache pour la jungle bolivienne

La Bolivie est un pays préservé de la mondialisation, ce qui a ses avantages et ses inconvénients. Parmi les avantages, il y a la possibilité d'être l'un des rares à explorer certaines parties du pays. Les touristes, en particulier dans un pays comme la Bolivie, ne s'aventurent pas en dehors des circuits organisés ; c'est une erreur, le sentiment de liberté que l'on éprouve dans certains lieux, pourtant proches des commodités, est unique. Près de Cuevas (situé à 20 kilomètres…

0 commentaire

De l’anonymat

Non, anonymat, jamais je ne t'ai aimé. Je t'ai utilisé avec lâcheté, certes, mais jamais tu n'as trouvé digne place dans ma conscience. J'avais recours à tes services honteusement, tel le voleur qui s'assure que personne n'observe. Tu ne m'as jamais rendu meilleurs, anonymat. Au contraire. Tu es la voie royale de l'oubli, le chemin qui serpente vers ce qui jamais n'existera. Tu donnes raison à la mort, affirmant que nos actions sont vaines, que tout n'est que vanité sous…

0 commentaire

Le lithium au Salar d’Uyuni, l’une des plus grandes merveilles du monde menacée

On pourrait croire que pour se rapprocher des cieux, les sommets montagneux seraient nos meilleurs escaliers, que leurs phalanges dressées retenant les nuages dans leur course offriraient aux alpinistes un spectacle unique de l'union du haut et du bas, entre Ouranos et Gaïa. J'ai découvert qu'il n'en n'est rien : le lieu le plus approprié pour assister à l'enfantement de Chronos et du temps est le Salar d'Uyuni, en Bolivie. Recouvrant de sel une surface de 10'500 km2, le plus…

0 commentaire

Décoloniser l’archéologie: la chapelle Sixtine du Guaviare

L'archéologie occidentale est encore tributaire d'une forme de pensée colonialiste.J'en veux pour exemple le récent article du Guardian, 'Sistine Chapel of the ancients' rock art discovered in remote Amazon forest, repris par les journaux du monde entier. Le site serait si nouveau "qu'il n'aurait même pas de nom", selon les "découvreur explorateurs". L'endroit serait infesté "de crocodiles, serpents et par la guérilla FARC" (avec laquelle il faudrait négocier), ne s'atteignant qu'après de pénibles marches dans la jungles amazonienne. Ce qui…

0 commentaire

Sa majesté Sabancaya, rencontre du troisième type avec un volcan actif

Sabancaya, première rencontre C'est l'histoire d'un volcan nommé Sabancaya. Il est le 7ème volcan actif le plus haut du monde, en éruption depuis 2016. Mais à ce moment-là, lorsque j'admire ses rejets au loin, j'ignore son prénom et caractéristiques. Ses volutes s'élèvent au ciel sans montrer aucun intérêt pour ma personne. J'écarquille les yeux devant sa majesté, il crache sa fumée à des dizaines de kilomètres, agacé par la pesanteur qui l'empêche de s'élever comme sa nature le voudrait, mais…

2 commentaires

Guide pratique de vulgarisation scientifique à l’attention du complotiste et anti-complotiste

Complotistes et anti-complotistes, une nécessité de trouver un langage commun : la science Table des matières Complotistes et anti-complotistes, une nécessité de trouver un langage commun : la science Le doute caractérise la science La science n’a que faire des certitudes Les systèmes politiques et économiques se protègent par des mensonges à répétition L'ego, une langue personnelle que l’on fait passer pour universelle Qu’est-ce que la science ? Science et vérité Comment est-il possible que des lois scientifiques ne se…

8 commentaires

Histoires de lézards à deux queues au Pérou

Les contes villageois ont la particularité d'avoir une profondeur traditionnelle dans leur apparente modernité, de mêler le vrai et le faux, de faire rêver d'anciens temps où la vie était plus difficile et les humains plus robustes. Nos légendes urbaines de crocodiles dans les égouts ne sont que de pâles reflets sans romantisme d'une lutte de l'homme contre la nature, dont on ne trouve sa pleine puissance que dans les hameaux isolés, qui voient dans le voyageur qui s'y hasarde…

0 commentaire

1000 manifestants à Arequipa réclament le départ du président Merino

Environ 1000 manifestants à Arequipa sont descendus dans la rue pour réclamer le retour du président déchu Vizcarra, que le parlement a jugé comme étant en "permanente incapacité moralement" par 105 voix sur 130. Des accusations de corruption avaient déjà été lancées à son encontre en septembre 2020, mais la motion de censure avait échouée. Entourés pas un large dispositif policier, les manifestants affichaient dans les rues d'Arequipa des pancartes comme "ni Vizcarra, ni Merino, mais le Pérou". Arturo Merino…

0 commentaire