Lost Highway prend temporairement ses quartiers en Afrique



Je ne m’attendais pas à être ensorcelé par l’Afrique. Et je m’attendais encore moins à ce qu’un journal reprenne l’un des messages lâché sur ce blog, mon article sur le prince Asrafo. La vie réserve parfois des surprises.

C’est donc un petit journal, comme il en existe des milliers au Togo, appelé « le Républicain »

Le Républicain Togo Une

qui a eu la bonne idée de publier « Surprise à Togoville », ma rencontre avec l’héritier du trône.

Le Républicain Togo article sur lost highway

Il faut savoir qu’en Afrique de l’Ouest, presque chaque quartier a son propre journal. Les rues sont remplies de gamins qui vendent des légions de journaux, souvent très engagés. Le risque pour la sécurité de leurs rédacteurs en chef semble réel, au vu du nombre d’histoires de disparitions forcées relatées par ces mêmes journaux. Un journalisme qui se perd de plus en plus dans les journaux suisses, au bénéfice de la « proximité ».

Que « Le Républicain » publie mon enthousiasme pour la noblesse, j’en goûte encore l’ironie. Afrique, toi qui m’a envoûté, continueras-tu à me garder loin de toi ? Merci, votre Altesse, pour le tuyau.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire