Huanacaure, histoire d’une découverte manquée

"Là où tu vas aller, très peu de gens sont déjà allés", me fait en m'embrassant Javier, celui par qui tout a commencé. "Ne prends pas trop de risques, mais je comprends que tu veuilles voir tout ça. C'est unique. Prends des photos pour que je puisse montrer à tout le monde", termine-t-il en agitant la main pour dire bonne chance, mais cela ressemble plus à un adieu. J'étais venu à Huánuco pour voir son site archéologique Kotosh, et comme souvent lorsqu'on se laisse porter par les brises et les tempêtes de la vie, une autre expérience s'est offerte à…

1 commentaire