Liberté des médias

"Le métier de TF1, c'est d'aider Coca Cola, par exemple, à vendre son produit. Or, pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du spectateur soit disponible: c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible" Patrick Le Lay, PDG de TF1 Lorsque les dirigeants eux-mêmes savent qu'ils font de la merde, le déclarent ouvertement (même si Le Lay ne s'attendait pas à ce que cette phrase ait un retentissement aussi grand), je trouve incompréhensible que des *consommateurs* se…

0 commentaire