Iran, Chine, des compréhensions de la liberté d’expression convergentes

La journée d'hier a été la démonstration de différentes compréhensions de ce qu'est la liberté d'expression. En Iran, on estime que les nouvelles de la BBC sont trop subversives pour être lâchées en pâture à la population. En Chine, c'est le moteur de recherche Google (www.google.cn) qui collabore avec le gouvernement de Beijing à l'auto-censure. Dans cette deuxième affaire, il convient de faire un rappel : l'article 35 de la Constitution chinoise ((Voir la 4ème Constitution chinoise sur le site web de l'université de Perpignan, qui contient les 3 amendements de l'Assemblée populaire nationale. Ne contient toutefois pas le 4ème…

1 commentaire