La solennité en concentré

terezin cimetière juif

Theresienstadt était l’un des innombrables villages qui fût transformé en ghetto il y a de cela sept décennies. Avec son propre camps de concentration, une forteresse de l’époque des Habsbourg, il répondit aux critères de salubrité voulus par les geôliers à la brune chemise : typhus principal compagnon de chambrée des prisonniers, une toilette pour 100 à 600 locataires forcés, pas de matelas, pas de nourriture; en comptant les pertes consécutives aux déportations vers Auschwitz, une personne sur mille survivait à un tel séjour. La petite localité tchèque, située à quelques 60 Km de la capitale, garde en l’état l’ancienne…

Continuer la lecture

Surprise à Togoville

Prince Asrafo Togoville

Il m’aura fallut attendre le dernier jour sur le continent africain pour découvrir, ou plutôt entrevoir, le coeur de l’Afrique. Un coeur si vieux, qu’il bat depuis les premiers baobabs. Un coeur si sage, qu’il ne se gonfle qu’à valve mesurée. L’âge et la sagesse, qui sont associés si souvent dans l’inconscient collectif africain, je l’ai rencontré en la personne d’un jeune homme de 25 ans peut-être, héritier du trône de Togoville, descendant du roi Mlapa. Car comme je l’ai compris au cours de notre trop courte discussion, le fils hérite du savoir du père, le petit-fils de l’arrière-grand-père. La…

Continuer la lecture

De la liberté en Afrique totalitaire

Au cours de ma découverte de l’histoire européenne, on a eu coutume de m’expliquer que l’individualisme européen fût le fruit du – notamment – siècle des Lumières. Que durant le XVIIIème siècle, période foisonnante d’idées et d’humanisme, que les nobles idéaux des droits de l’homme et de liberté face à l’arbitraire ont contaminé une région soumise jusque-là à l’absolutisme, qu’il soit de caractère religieux ou politique. Ces idées m’ont alors enthousiasmé, me présentant un monde manichéen d’avant, où l’homme était réduit à l’état de serf, et un monde d’après, où il était enfin libre – de se battre, mais libre…

Continuer la lecture

Pharaons et Egypte moderne

Abou Simbel Ramsès Nefertari

La Caire bruyante, insomniaque, au klaxon facile et aux nuages bruns, d’où pas une goutte d’eau ne risque de tomber ; elle était au rendez-vous. Les collines ensablées, guettant la première occasion de reprendre possession de ces insolentes rives verdoyantes qui jouxtent le Nil, ce second acte s’est jouée sans une seule accroche. Palais entre deux mondes, reliant le ciel et la terre au temps des Pharaons, grâce aux cultes exécutés par des prêtres tondus, mais reliant aussi notre passé à notre présent au moyen des signes sacrés ornant les antres de temples gigantesques. On découvre que si le limon…

Continuer la lecture