On peut remonter au Club de Rome. On peut remonter à Élisée Reclus. Toutefois, ce qui m’intéresse le plus sur ce sujet, ce n’est pas de regarder en arrière, mais de réfléchir à ce que l’on peut faire maintenant. C’est un engagement constant depuis vingt ans.

Pourquoi l’écologiste qui s’engage se doit d’être Vert-e

Aux côtés du lieu commun qu'est la sempiternelle phrase "c'est l'atome ou la bougie", le militant vert se voit opposer un autre grand classique : pourquoi "l'écologie" devrait-elle s'intégrer dans la politique ? Pourquoi un parti Vert, plutôt que des partis tentés de vert ? L'écologie n'aurait ainsi pas sa place dans un monde gouverné par l'axe gauche-droite, l'écologie ne devrait pas se plier aux règles idéologiques de la sphère politique. Pour autant que l'idée d'une dépolitisation de l'écologie paraisse…

0 commentaire

Arrière-garde: la constitution se dote du nucléaire à Genève (Crey-Malville 1: Genève 0)

On pensait le débat d’arrière-garde; il n’en est rien, les partis de droite ont décidé la semaine dernière de réintroduire le nucléaire dans le petit canton de Genève par la grande porte, par la constitution. Et comme on va le voir, l’hypocrisie fait office de seul argument.

Rappel des faits partial mais non partiel : depuis 2009, le canton de Genève réécrit sa constitution. Vieille de 1847, considérée comme dépassée, il a été décidé de la dépoussiérer. Avec pour résultat, selon le parti des Verts, une régression sociale et, aujourd’hui, environnementale. En voici le communiqué de presse, suite au vote des constituants qui ont choisi de réintroduire le nucléaire dans le canton de Genève :

Constituante: Les Verts passent dans l’opposition

Après la régression sociale, la régression environnementale

La droite, majoritaire à la Constituante, a supprimé, hier 30 septembre 2010, la garantie constitutionnelle anti-nucléaire sur l’énergie en rayant l’article de l’actuelle Constitution qui enjoint les autorités cantonales à s’opposer par tous les moyens au nucléaire, élément fondateur et structurant de toute la politique énergétique du canton. Les Verts dénoncent avec force cette remise en cause frontale de la politique énergétique menée ces 25 dernières années à Genève suite à l’adoption de l’initiative « L’Energie notre affaire ».

Pour les Verts, un fossé béant est en train de se creuser entre les aspirations de progrès social et environnemental de la population genevoise et la vision purement libérale et économique de la droite genevoise à la Constituante. La position des Verts est désormais claire : en l’état ils s’opposent au projet de Constitution.

La droite vide largement de son sens les indispensables efforts que l’Etat doit entreprendre en faveur des économies d’énergie, des énergies renouvelables et de la lutte contre les gaz à effet de serre. Elle ajoute ainsi à son forfait une série de thèses lénifiantes, rejetant notamment toute référence aux accords internationaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre : «Les autorités mettent en place des politiques propres à réduire les gaz à effets de serre conformément au droit fédéral». Cette régression est un comble pour un canton qui avait montré la voie en adoptant, en 1986, un des textes les plus novateurs en la matière.

Il va sans dire que la constituante a franchi une nouvelle étape vers le gouffre. Après le refus de l’égalité entre femmes et hommes, le démantèlement du droit au logement et d’autres votes du même type, comme l’interdiction faite aux fonctionnaires de siéger au Grand Conseil, le groupe des Verts&Associatifs dénonce, une fois de plus, ce travail de sape constitutionnel qui s’apparente, chaque jour un peu plus, à une entreprise de régression systématique.

Gageons qu’à l’aune de ces régressions, le choix du peuple genevois vis-à-vis de cette nouvelle Constitution en sera facilité.

(suite…)

0 commentaire

Etre climatosceptique est dangereux et irresponsable

"Sapience n'entre point en âme malivole, et science sans conscience n'est que ruine de l'âme", écrivait Rabelais dans Pantagruel. Phrase avant-gardiste, teintée d'humanisme, mais qui a le mérite, comme il en est pour toute phrase symboliquement forte, de pouvoir être utilisée par tous. A la replacer dans son contexte, où Rabelais prévoyait plusieurs prières quotidienne dans l'éducation de son Gargantua, elle devient soudainement beaucoup moins sympathique. J'en garderai toutefois son interprétation contemporaine, issue des dérives humanistes que la science nous…

14 commentaires

Le monde selon Monsanto

Reportage d'une rare qualité, Le monde selon Monsanto est une réalisation de Marie-Monique Robin. Si de prime abord on n'est que peut intéressé par le fond (encore un reportage sur le grand satan ?) ou par la forme (des recherches sur google ?), le documentaire se révèle être d'une qualité rarement atteinte sur le sujet. Tout d'abord, il est extrêmement factuel : loin d'une attaque idéologique seule (qui se justifie, mais dont on se lasse, à force), M.-M. Robin explore…

4 commentaires

Il y a 10 ans, le sommet de la Terre s’ouvrait à New-York. Qu’en reste-t-il ?

Dans le grand théâtre mondial, certains comédiens changent de costume aussi rapidement que dans une représentation de Kabuki. Prenons par exemple le sommet de la Terre à New-York, qui s'est tenu du 23 au 27 juin 1997. Cinq ans après le sommet de Rio, les leaders politiques des quatre coins de la planète se retrouvent pour parler de l'état de la planète. Et à nous plonger dans les archives, il est difficile de garder l'image d'une administration Clinton mettant tout…

1 commentaire

Inégalité face au réchauffement climatique

Il n'est nul besoin, heureusement, de revenir aujourd'hui sur la réalité du réchauffement climatique à l'échelle planétaire. On se dispute encore quelque peu sur l'ampleur de l'augmentation des températures, les Chinois et les Etasuniens se battent pour que dans les rapports officiels soient nuancés certaines certitudes : des broutilles, en somme, on cherche à gagner du temps avant de se lancer dans l'inéluctable. Il est vrai que les chiffres avancés, constamment revus à la hausse depuis une bonne dizaine d'années,…

5 commentaires

Une face méconnue du nucléaire

Le débat autour du nucléaire bat son plein : le réchauffement climatique annoncé amène des pays autrefois peu enthousiastes vis-à-vis du nucléaire, à l'envisager à tout crin, comme la solution idéale à tous les défis que posent le réchauffement climatique et l'augmentation de la demande énergétique. Dans une vingtaine d'années, le nombre de centrales nucléaires devrait doubler. Si certains aspects de la production nucléaire sont abondamment discutés, d'autres le sont beaucoup moins, comme les conditions dans lesquelles sont extraites les…

8 commentaires

Fin de l’innocence pour Nicolas Hulot ?

Tout est possible, même un retour à la raison pour Nicolas Hulot. L'homme qui s'est associé à tant d'entreprises contestées et contestables par le biais de "Ushuaïa" - fondation ou émission - avait pris la décision de s'investir politiquement pour les présidentielles françaises 2007. Or, la "caution écologique de l'Oréal" fait le plus mauvais choix possible pour son action : faire signer un pacte d'engagement à l'adresse des candidats à la présidence, par lequel ils et elles assuraient considérer la…

5 commentaires