Activiste et patron d’Ushuaia. Ministre et perdu dans les méandres de la politque française.

Fin de l’innocence pour Nicolas Hulot ?

Tout est possible, même un retour à la raison pour Nicolas Hulot. L'homme qui s'est associé à tant d'entreprises contestées et contestables par le biais de "Ushuaïa" - fondation ou émission - avait pris la décision de s'investir politiquement pour les présidentielles françaises 2007. Or, la "caution écologique de l'Oréal" fait le plus mauvais choix possible pour son action : faire signer un pacte d'engagement à l'adresse des candidats à la présidence, par lequel ils et elles assuraient considérer la problématique écologique comme étant au centre de leur programme. Papier sans aucune valeur contraignante, il était d'une naïveté sans bornes…

5 commentaires