Anti-sionisme – histoire d’incompréhensions mutuelles

Theodor Herzl père du sionisme

Alors que la peste brune monte de toute part dans les démocraties, l’antisémitisme s’invite au buffet de la violence radicale en se servant d’une pincée de propagande, une bouchée de swastikas, et avale goulûment un cocktail de peurs diverses. Celui que l’on croyait à jamais mort ne pouvait le rester, et le Grand Ancien à tentacules sort de son repos. Oui, la maladie antisémite est de retour. Elle n’était jamais totalement partie, mais restait tapie, secouant de temps à autre son hôte sans se faire remarquer, évitant de donner un prétexte pour se faire éradiquer. Elle arrivait à ne pas…

Continuer la lecture

L’anti-sionisme : lorsque l’ennemi, c’est soi-même

Quel bonheur que de pouvoir rencontrer des juifs des 4 coins de la planète, à l’origine de divers mouvements anti-sionistes. Des juifs qui ne défendent pas la politique d’Israël, dans des fonctions de pouvoir, c’est peu courant. Voilà de quoi débattre, dépasser les clichés, aller au fond des choses. Refuser l’instrumentalisation de la Shoah telle que pratiquée par le gouvernement israélien, qui en use et abuse, et se l’entendre dire par un survivant des camps de la mort. Il y a pire, comme programme, que celui offert en ce jeudi : « Génocide, mémoire de génocide et racisme aujourd’hui« , avec pour…

Continuer la lecture