Obama commence à gagner… contre McCain

Barack Obama ne gagne pas seulement des délégués. Il ne raffle pas seulement les super-délégués. Il provoque en plus des défections au sein des adversaires : cinq personnes, et aujourd’hui le responsable de la stratégie publicitaire, ont déjà déserté le camp de McCain, leur admiration pour Obama devenu incompatible avec leur tâche de défendre McCain.

McKinnon, le responsable en question, avait déclaré, lors des joutes primaires républicaines, alors que l’avenir d’Obama était encore incertain : « […] Je crois [que Barack Obama] est honnête et indépendant, et, si il est élu, je pense qu’il enverra un grand message au pays et au monde ».

Une phrase devenue difficile à porter lorsqu’on doit se battre contre Obama.

Cet article a 3 commentaires

Répondre à tonio Annuler la réponse