• Post published:7/3/2006
  • Post Category:Moblog

Photos en direct live

Voilà où termine la part d’impôts du contribuable Suisse, destinée à l’armée : à payer des chaises vides, puisque ceux censés y poser leur derrière travaillent durant, au grand maximum, 15 heures par semaine. Une constatation étalée sur 4 ans maintenant. Comme si armée XXI avait changé quoi que ce soit. Hormis la rhétorique, l’argent continue à être versé à des fainéants incompétents. Et tout cela, dans la plus grande indiscrétion.

Photo002.jpg

Cet article a 1 commentaire

  1. toño

    Ouais brûlons cette vermine inutile … et pour éviter d’avoir des bourreaux de bourreaux, ordenons leur de se brûler eux-mêmes. Pour un fois l’Etat fera des économies!

    PS: désolé pour cette agressivité gratuite mais c’est que je sors d’une conférence sur la paix et la démocratie (un prof ricain de Columbia.. ça fait une belle paix!!!)

Laisser un commentaire