Shakira une fois encore

Au départ elle a pas grand chose pour m’intéresser, à  part le fait qu’elle soit colombienne et jolie. Je ne suis pas forcément grand fan de sa musique, sans la trouver affreuse pour autant. Mais voilà  un de mes bon ami la déteste (enfin sa musique) et comme j’aime (un peu) le taquiner je lui offre ses CDs ou lui dédicace ses chansons. Le truc c’est qu’en fait cette femme a vraiment fait beaucoup de chose et chanté avec du beau monde, l’autre fois je postais sa chanson avec calle 13; que j’aime beaucoup. Cette fois un duo avec la défunte déesse argentine Mercedes Sosa:

Elle est en concert à  Genève mardi 7 juin (je dois être à  Florence ce jour là , dommage) mais en tout cas je la recommande, particulièrement à  mon ami JC.

Santiago, dix ans après


La première fois que je mettais les pieds à  Santiago c’était en 2001, en février si je me rappelle bien. Je venais chercher mon frère à  l’aéroport pour filer en Patagonie. Je venais du nord, et après 4 mois au Pérou, le but était d’user nos semelles dans le sud, Torres del Paine, Tierra del Fuego… Santiago était donc l’étape pratique avant le froid du Sud et mes souvenirs se limitent aux retrouvailles et à  tout le chocolat que mon frère m’avait ramené plutôt qu’a la ville elle même.
Quelque temps plus tard je repasse par Santiago, et là  de nouveau c’est une courte étape, mon voyage continue très vite en direction d’Atacama et de la Bolivie.
Mon retour à  Santiago dix ans plus tard est bien différent. Je viens pour le travail, une semaine. J’ai donc troqué mon sac à  dos et mes T-shirt troué pour une valise top classe et des costards. Je continue à  parler de droit de l’homme et de justice, mais le revêtement est un peu différent. Ce retour aurait pu (du) être nostalgique, mais pas vraiment, à  part l’envie de prendre un bus et continuer vers le nord plutôt que de re-traverser l’atlantique pas grand chose m’a rappelé mon premier séjour. Même la tournée des bars le vendredi et le samedi… ça doit être l’age, je commence à  assumer que j’ai grandi. zut!
Bon y’a quand même eu un petit moment de jeunesse retourvée… comme la semaine à  Santiago était un peu agitée, quelques manifestation sont venue pimentées les cocktails au ministère. Comme l’explique Cristina L’Homme sur Rue89

des dizaines de milliers de manifestants défilent depuis plus d’une semaine dans les grandes villes du Sud du Chili, et principalement en Patagonie, où les carabiniers les ont violemment réprimés. Ils protestent contre HidroAysén, un projet de construction de cinq méga-barrages hydro-électriques.

A Santiago, vendredi dernier je suis passé, comme ça par hasard, à  travers la manifestation. La police est aussi passée avec leur mini 4*4 blindé balançant des grenades lacrymogènes à  travers les trous fait dans les portières. On en a pris 3 dans les pieds. La demi heure qui a suivi était pas franchement sympathique – pleurs, étouffement et j’en passe-… mais après coup c’est plutôt drôle!
Comme à  l’époque!! …chassez la nostalgie, elle reviendra au galop!!

Photo: André

L’Ile présidentielle

Le cinquième chapitre de l’àŽle Présidentielle vient de sortir… Le Président Santos (Colombie) fait sa première apparition, il rejoint sa clique de copain, élimine sa première victime (Zelaya)… Sebastian Pinera (Chili) dit sa première connerie:
C’est drôle…. un peu.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AAjPD-M7SNE[/youtube]

La culture de coca au Pérou

La drogue bouge plus vite que les autorités, rien de neuf sous les tropiques… le dernier témoignage résume à  lui tout seul l’échec de la politique anti-drogue US. (vidéo en anglais)

Les effets qui vont avec: Narcoterroristes (tout un concept) et les militaires qui violent les droits de l’homme.

Mercenaires et compagnies militaires privées en Amérique Latine

Si j’ai pas écrit beaucoup sur les élections présidentielles ce ne pas que Mockus ne m’emballais pas (quoique) ou que Santos me paraissaient pas détestable mais c’est qu’il faut bien bosser des fois.
Alors voilà  un bout de mon boulot qui est sorti: trouvable ici, surement exportable mais pas tout de suite… ça viendra.

Illustration par Vincent Partel (undergram.fr). Un grand merci à  lui!

Une perle musicale

On connait tous, en tout cas je l’espère, La tigresa del Oriente. La nouvelle de l’année c’est le trio, la fameuse Tigresa del Oriente accompagnée de Wendy et du Delfin!
La perle découverte par Seb (DJ MR vertigo, que je vous recommende pour de vrai) est à  consommer sans modération:
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6Ktc-8zagd0[/youtube]

Evo fait concurence à Hugo

Le grand prix de la clownerie latino est depuis plusieurs années décerné au grand maître en la matière, Hugo Chavez, président-directeur-à -vie de l’entreprise vénézuelienne. Avec le coup du souffre à  l’ONU il a mis la barre assez haut. Cependant ce titre de maitre clown fait des jaloux, normal… Alors voila Evo Morales, maitre gazier et autres matières premières bolivien en a marre d’être toujours à  la traîne. Lui aussi veut remporter des titres, et pas seulement celui du plus beau pull fait par sa grand mère, il devient ambitieu.
Hier, lors du sommet sur le changement climatique, il a sorti ses première armes: « les produits transgéniques sont responsables des déviations humaines ». Le poulet chargé aux hormones féminines est responsable de l’homosexualité masculine. Depuis qu’il a su ca, il demande qu’on vérifie l’origine de ses poulets. Il veut manger que des poulets vraiment macho. Et c’est pas tout, selon lui ces même poulets féminisés auraient comme conséquences d’accélérer la formation des seins chez les filles. (c’est l’église qui va le remercier, elle a trouvé une explication: les prêtres ne sont plus capable de déterminer l’âge des petites filles… ).
Cette année je vote pour EVO, Chavez ne peut pas s’éterniser au pouvoir, il faut du sang neuf dans les institutions humoristiques, sinon tout s’empêtre…

Les effets très secondaires des tremblements

Haïti, puis le Chili, deux catastrophes qui ont des effets sur le reste du monde, assez peu essentiel à  la survie des sinistrés certes, mais ce sont des nouvelles reprises à  droite et à  gauche qui ont attiré mon attention.
Tout d’abord le racoursissement des jours. Une grande nouvelle calculée par des scientifiques de la NASA….. Ils doivent être bon en calcul ceux-là .

D’autres, faute de calcul, ont de l’humour…. sacrément noir. Un journal satirique argentin titre: « Comment Haïti a sorti 150000 de citoyen de l’extrêtrme pauvreté ». Comme le remarque Dul, il « aurait tendance à  faire passer le Hara Kiri de la grande époque pour un gentil groupement de dames patronnesses. »

Sinon, et ca c’est pour sauver le reste, histoire de dire que ce n’est pas que le coté débile qui m’interrese… une initiative de carte interactive pour aider les sinistrés. « Un système de carte interactive, que toute personne équipée d’un téléphone ou d’un ordinateur connecté à  Internet peut alimenter pour signaler les dégâts, les violences, ou les situations critiques. Ushahidi – du swahili « témoin » – associe Google Maps et un système d’alertes en ligne ou par SMS pour générer des cartes de situation mises à  jour quasiment en temps réel sur les lieux de catastrophes naturelles ou de violences. »
Crée au kenya en 2008 …. et aurait, selon je ne sais pas qui, fonctionné à  Haiti, sauf que les téléphone ne marchait pas et il y avait pas d’électricité.