Forces Armées Révolutionnaires de Colombie – Armée du Peuple

Forces Armées Révolutionnaires de Colombie – Armée du Peuple

FARC-EP

Les FARC sont des héritières des soulèvements de 1948; ce sont des militants de gauche qui ont fondé ce groupe. Leur inspiration est directement marxiste avec une tendance léniniste (la lutte armée). Ils s’appellent d’ailleurs entre eux camarade et non compagnon comme les autres groupes de guérillas. Leur objectif était la prise de pouvoir par la lutte armée pour établir un régime socialiste tel qu’on les a connus dans les années soixante, avec une réforme agraire radicale. Leur but est maintenant plus modeste, elles désirent une profonde réforme sociale et une réelle démocratie.

Pour les combattants les armes ne sont pas un but en soi; comme le dit Raul Reyes, un des dirigeant des FARC: « Pour nous, la paix est fondamentale! Mais alors une paix avec justice sociale et liberté, une paix sans faim, […], sans ingérence des Etats-Unis ni d’une autre puissance dans les affaires internes de notre pays »1 .

L’idéologie a très peu évolué depuis la chute de l’URSS. Ils tentent de renouveler leur image par des conférences à  travers le monde, cependant leur discours est le même depuis quarante ans. En de nombreux points il paraît un peu périmé. Les problèmes colombiens n’ont guère évolué depuis quarante ans, le monde, par contre, a changé.

Leurs moyens militaires les différencient d’autres guérillas. Les FARC sont aujourd’hui considérées comme une organisation. Dans un langage concret cela veut dire que si le chef est tué ou emprisonné le mouvement n’aura aucun mal à  continuer sa lutte. Contrairement au groupement de paramilitaires ou à  l’ex guérilla péruvienne, le Sentier Lumineux, qui a disparu lors de l’arrestation de son chef.

Les FARC-EP ont une véritable armée qui serait composée d’environ 20’000 hommes (jusqu’à  50 000 selon certaines estimations). Tous ces hommes sont répartis sur une soixantaine de fronts différents dans presque toute la Colombie. Il existe aussi des structures urbaines dans les principales villes.

Le contingent est divisé en:

  • Escadrille = 12 hommes (unité de base)
  • Guérilla = 2 escadrilles
  • Compagnie = 2 guérillas
  • Colonne = 2 compagnies
  • Front = plus d’une colonne
  • Les états major de front sont désignés par l’état major central qui est composé de six membres dirigés par un chef, Manuel Marulanda Vélez alias « Tirofijo ».

Les financements ont pu provenir des aides internationales comme les pays communistes. Ceci était suffisant tant que les FARC-EP étaient peu nombreux.

Ils ont alors développé un impôt appelé « impôt révolutionnaire » payé par les grands propriétaires terriens. Les guérilleros « gardent » les plantations, celles de de coca également.

Le marché de la coca est devenu un commerce très rentable, les FARC ne surveillent pas seulement les plantations mais aussi les laboratoires, le transport…Le narcotrafic s’est développé et assure maintenant le plus grand revenu de la guérilla.

Les enlèvements sont aussi très courants; on dénombre plus de 3000 séquestrés (pas seulement chez les FARC-EP).

La « pêche miraculeuse » est le nom de leur méthode, elle consiste à  arrêter des véhicules au hasard et à  prendre en otage les passagers.

Les FARC détiennent aussi quelque 526 militaires séquestrés dans leur camp (en 2000). Lleur objectif est très clair: échanger les otages contre des guérilleros emprisonnés. Il s’agit d’un objectif politique et symbolique. (Ils détiennent notamment Ingrid Bétancourt, lire Dans la jungle)

D’après le Ministère des Finances le chiffre d’affaires des guérillas (FARC, ELN) atteindrait quelque 500 millions de dollars.

Les actions des FARC-EP:
Dans les années 80, ils tentent de créer un parti politique: l’Union Patriotique. Ce parti participe avec succès aux élections de 1986: 350 conseillers municipaux, 23 députés et 6 sénateurs sont élus au congrès. Mais des vagues d’assassinat fauchent 4000 dirigeants, cadres, militants. Les FARC reprennent la lutte armée.

Dans la majeure partie des cas ils envoient tout d’abord des guérilleros en civil pour savoir comment se passe la vie dans une région, les ressources économiques, la vie sociale, les rapports avec la police. Ensuite ils prennent position avec leur troupes et tentent de gagner l’appui de la population et de constituer un pouvoir reconnu et accepté de tous. Enfin ils réalisent des opérations de nettoyage social où ils éliminent le vol, l’extorsion …

Ils prennent le rôle de l’Etat qui est bien souvent absent ou mal représenté.

Par exemple en janvier 1993, des cambriolages ont été attribués à  la guérilla, des renforts ont été envoyés. Les FARC-EP ont alors proposé aux policiers de contribuer à  l’enquête, et de prouver que les délinquants n’avaient rien à  voir avec eux.

Jusqu’en 1996 les actions étaient relativement de petite envergure mais à  partir de cette année les actions se font grandissantes et parfois humiliantes pour l’armée.

Le 30 août 1996 une attaque de la base de las Delicias abouti à  la capture de 60 soldats et 27 tués.

En mars 1998 une autre attaque anéanti quasiment un bataillon professionnel de contre insurrection. Les FARC-EP attaquent aussi de nombreux postes de police dans les petites villes.

Ils ont réussi, l’année précédente à  créer un blocus militaire dans le département de Putumayo pour protester contre « l’invasion paramilitaire ». Le gouverneur cherche de l‘aide pour établir un pont aérien afin de faire parvenir des vivres et du combustible aux 350’000 habitants.

Ils ont démontré qu’ils avaient la capacité de détruire des bases fortifiées de l’armée. Ils ont aussi démontré qu’ils avaient une bonne capacité de défense, une rigoureuse planification des opérations et une maîtrise parfaite des moyens de communications. Ils fournissent un très bon travail préparatif basé sur l’appui de la population.

Le président Pastrana leur octroie une zone démilitarisée de 42’000 kilomètres carrés le 7 novembre 1998. Ils doivent démontrer qu’ils sont capables de gérer un Etat en paix et assurer son bon fonctionnement pour permettre des négociations avec le gouvernement. Elles n’ont jamais réussi et cette zone est à  nouveau en conflit.

Cet espace leur a permis de se développer davantage et d’après Alfredo Rangel2 , les FARC seraient en train de construire une industrie pour fabriquer leurs propres armes.

Avec le gouvernement Uribe, la situation semble avoir évolué. Tout d’abord, le Président a établi un programme de réinsertion pour les paramilitaires qui désiraient rendre les armes. Ensuite il a militarisé le pays et contraint les FARC à  reculer dans la jungle.

Cette attaque massive est inscrite dans le cadre du Plan Colombie; jusqu’à  présent elle n’a pas du tout permis un quelconque affaiblissement des FARC-EP. Comme le dit James J. Brittain:

« A la fin de février 2005, le Bloc Oriental (FARC) à  lui tout seul avait éliminé environ 450 effectifs des forces contre-insurrectionnelles. La campagne commencée en février a été poursuivie par une série d’attaques réussies contre l’armée colombienne, ce qui a montré que les FARC-EP non seulement avaient maintenu leur existence et leur base de soutien, mais qu’elles avaient en fait gagné en puissance malgré l’attaque organisée par les forces les plus puissantes du monde. » 3

Même si les FARC-EP sont massivement détestées (à  part par ceux qui n’ont pas le choix) il est impossible d’imaginer une paix dans le futur colombien sans leur participation.

Lire Les FARC

Retour sur la page Le Conflit Colombien

  1. Raul Reyes, propos recueillis par le monde diplomatique. [back]
  2. Alfredo Rangel, Guerra insurgente, Intermedio Editores, 2001. (livre très “Anti-FARC”) [back]
  3. James J. Brittain, The FARC-EP in Colombia: A Revolutionary Exception in an Age of Imperialist Expansion (Article très « Pro-FARC ») [back]

78 réflexions sur « Forces Armées Révolutionnaires de Colombie – Armée du Peuple »

  1. Quant tu affirmes « qu’elles [les FARC] désirent une profonde réforme sociale et une réelle démocratie », je crois que tu te trompes et tu fais une mauvaise interprétation de la réalité.

  2. Attention, ce n’est pas mon affirmation, je fais part de leur discours et de leur volonté. Je n’interprète rien, mais si tu lis leur « feuille de route » elles revendiquent cela. Ensuite quelle type de démocratie elles veulent mettre en place c’est une autre histoire.

  3. Désolé Tony M … mais les commentaires grossier sont censurés.
    Surtout lorsqu’il n’ont rien à voir avec le sujet. 8)

  4. Ping : Corto en Colombie ? » Miracles!

  5. Ping : Corto en Colombie ? » “Ingrid est en bonne santé …

  6. Ping : Corto en Colombie ? » La foire d’empoigne

  7. Ping : Corto en Colombie ? » Pathétique!

  8. Ping : Corto en Colombie ? » Coupable!

  9. Ping : Corto en Colombie ? » Ingrid Betancourt s’immisce dans la campagne présidentielle Française

  10. Ping : Corto en Colombie ? » Une anecdote pourrie

  11. Ping : La démobilisation des paramilitaires at Corto en Colombie ?

  12. Ping : La Ley de Justicia y Paz at Corto en Colombie ?

  13. Ping : Un otage s’échappe at Corto en Colombie ?

  14. Ping : Les FARC sont mortes? sur Corto en Colombie ?

  15. Ping : "Ingrid est en bonne santé … sur Corto en Colombie ?

  16. Ping : Échange humanitaire: un virage politique d’Uribe? sur Corto en Colombie ?

  17. Ping : Uribe accepte une zone démilitarisée pour négocier sur Corto en Colombie ?

  18. Ping : Le Conflit Colombien-présentation sur Corto en Colombie ?

  19. Ping : Dans la Jungle sur Corto en Colombie ?

  20. Ping : Une anecdote pourrie sur Corto en Colombie ?

  21. Ping : Le Jour J sur Corto en Colombie ?

  22. Ping : Les Farc et Sarko à la une! sur Corto en Colombie ?

  23. Ping : FARC/Uribe/Sarkozy: A quoi jouent-t-ils? sur Corto en Colombie ?

  24. Ping : Granda à cuba sur Corto en Colombie ?

  25. Ping : Libérez Emmanuel! sur Corto en Colombie ?

  26. Ping : 11 députés morts sur Corto en Colombie ?

  27. Ping : Les FARC se foutent de la gueule du monde! sur Corto en Colombie ?

  28. Ping : Mercenaires en Colombie sur Corto en Colombie ?

  29. Ping : 2 ou 3 trains de retard sur Corto en Colombie ?

  30. Ping : Voyager en Colombie sur Corto en Colombie ?

  31. Ping : Eillen, une européenne qui passe le cap Coelho sur Corto en Colombie ?

  32. g une question mais a koi servent les prisens d’otages?pourkoi la FARC fait cela?

  33. Ping : Une journée exténuante sur Corto en Colombie ?

  34. …/…

    C’est une bonne question Charlène, POURQUOI…?

    Pourquoi pas, je dirai que d’autres prennent des avions en otage et les plantent dans des building, a chacun sa manière, c’est une nouvelle façon de faire du tourisme, de l’aventure, ou de jouer a cache-cache dans la foret, ce qui est sûre c’est qu’elles sont (Les FARCs) déterminées depuis bien longtemps a nous faire adopter leurs idées, nous ne sommes pas obligé de les accepter

    N21xx007

  35. Sans entrer dans les délires martien de N… il existe deux type d’enlèvement. le premier à but politique, genre celui d’Ingrid Bétancour qui cherche a faire parler du mouvement, classique chez les groupes terroristes (au sens stricte de sa définition). Le deuxième à but financier, la demande de rançon. Les FARC se finance pas mal grâce aux enlèvements, bien que ce n’est pas leur première source de financement.

  36. …/…

    Si je ne dis pas de betises, c’est a Florencia, petit village dans le sud de la Colombie,qu’elle a ete enlevé, elle etait en campagne avec Clara, sa copine d’infortune, pour la Presidence colombienne, elle transportait ses messages de liberté a travers le pays…, depuis plus de nouvelle.
    Petit proverbe Africain pour Ingrid:
    « Awa nsire Ogun O, Eru jojo, Awa nsire Ogun o,Eru jojo, Eru njéjé »
    N21xx007

  37. Tu peux aller voir un post thème d’Ingrid http://www.ikiru.ch/tonio/dans-la-jungle
    2 manières: soit la pêche miraculeuse.. où il chope n’importe qui passe sur leur chemin. Mais c’est une pratique qui n’est plus très courante. Soit il choisisse leur victime, la suive et la chope au moment adéquate.

  38. tu vas me dire « mais,elle pose des questions cette charlène »(mè je suis très curieuse donc dsl)mais quels sont les objectifs politique des FARC?
    si je vous saoul avec toutes mes question,il faut me le dire

  39. Si tu lis ce post tu auras quelques réponses. En très gros: au départ c’est un soulèvement paysan… qui devient marxiste et qui cherche à prendre le pouvoir pour mettre en place le communisme. Depuis quarante ans leur discours n’a pas trop évolué, et à dire vrai c’est un peu difficile de comprendre leur vision politique actuellement. Pour certain ce sont des simples terroristes, pour d’autres des seigneurs de guerre qui cherche à s’enrichir, certains croient encore en leur combat, d’autres pensent que c’est une guérilla vieillissante qui n’a pas su sortir de combat… à toi de voir ce que tu crois.

  40. Ping : Chavez accueille les FARC dans son palais sur Corto en Colombie ?

  41. Ping : Uribe rompt la médiation de Chavez sur Corto en Colombie ?

  42. Ping : Uribe/Chavez deux coqs dans une arène sur Corto en Colombie ?

  43. Ping : Le dégout a gagné sur Corto en Colombie ?

  44. Bien sûr que l’échange des prisonniers ne constitue pas le fond du leur combat, et « la pêche miraculeuse » ne peut que les discréditer. Les principaux prisonniers sont politiques ou en rapport avec la chose administration d’État.

    Ce que les veulent FARC n’a pas vieilli, il s’agit d’une représentativité sur l’échiquier politique, représentativité qui leur a été volé. Le paragraphe (1) explique bien en partie, le pourquoi de l’obligation de leur système d’existence. Système bien entendu dévoyé par les « démocrates » internationaux relayés par les médias unifiés. Et leur définition de « terroristes » par ces « analystes » peu srupuleux de dérouler l’histoire avec objectivité, donne une image erroné de ces Forces Armées Révolutionnaires, qui n’est certes, pas celles d’angéliques combattants mais n’est pas non plus celle de terroristes patentés.

    (1) »Les actions des FARC-EP:
    Dans les années 80, ils tentent de créer un parti politique: l’Union Patriotique. Ce parti participe avec succès aux élections de 1986: 350 conseillers municipaux, 23 députés et 6 sénateurs sont élus au congrès. Mais des vagues d’assassinat fauchent 4000 dirigeants, cadres, militants. Les FARC reprennent la lutte armée. »

  45. Moi, je voulais savoir pourqoui 1996 les actions se font plus grandissantesN

  46. exscusez moi pour toutes ces fautes, je voulais savoir pourquoi a partir de 1996 les actions se font grandissantes?

  47. a partir des années 90 les FARC deviennent plus puissantes pour diverses raisons. La première est une participation plus grande dans le narcotrafic. Un meilleur financement donc. Mais aussi des contact internationaux qui leur donne accès à de meilleures armes (par exemple avec le gouvernement Fujimori au Pérou).
    Il faut voir aussi qu’en 91 plusieurs guérilla se démobilise, donc plusieurs se tourne vers les FARC. Et aussi un affaiblissement de l’Etat colombien et de l’armée colombienne….

  48. [quote comment= » »][…] FARC, une armée du peuple? duquel on se demande […][/quote]
    Je voulais savoir quelle était la raison pour laquelle les paysans ont rejeté et ont arrété de soutenir les FARC ?

  49. un peu d’histoire :

    En el año 1958 un golpe de Estado encabezado por el general Gustavo Rojas Pinilla derrocó al gobierno del presidente Laureano Gómez. El gobierno de Rojas Pinilla ofreció una amnistía para los guerrilleros que habían protagonizado hechos subversivos –entre ellos el Bogotazo de 1948– durante el período conocido como “La Violencia”.
    La mayoría de los guerrilleros aceptaron esa amnistía. No obstante, algunos grupos más duros, de extracción liberal y comunista, la rehusaron y continuaron con sus acciones, retirándose a lugares más aislados de Colombia en donde prosiguieron con sus actividades. En ese período jugó un rol muy importante Jacobo Arenas, quien escribió un libro, Diario de la guerra de Marquetalia, en el cual hay una crónica de los enfrentamientos entre los rebeldes y las Fuerzas Armadas de Colombia durante esos años.
    La primera aparición de las FARC (Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia) remite a ese período de “La Violencia” de principios de los años 50, y fue organizada por Dumar Aljure.
    En 1964 se produjeron las primeras acciones represivas contra los territorios más o menos autónomos que habían logrado dominar las FARC alrededor del enclave de Sumapaz. Las fuerzas rebeldes se dispersaron para volver a reamarse en el así llamado Bloque Sur. En ese año, el Bloque Sur decidió hacer suya la denominación FARC y quedó bajo el mando de Jacobo Arenas y de Pedro Antonio Marín, alias Manuel Marulanda, alias “Tirofijo”.
    Estas FARC dieron comienzo a su existencia real en el año 1966.
    Jacobo Arenas fue un intelectual comunista con un buen nivel de educación. En cambio, Marulanda es una persona de origen campesino con escasa educación.
    En 1982, durante la Séptima Conferencia, se estableció el plan de tareas de la organización. La idea fue la de cambiar el estatus de organización guerrillera a ejército rebelde, según lo establecido por la Convención de Ginebra del 12 agosto de 1949 y sus protocolo agregados. Así, entonces, se estatuyeron grados militares, se agregaron insignas a los uniformes, hubo nuevas reglas para el inventario de armas y municiones y se incorporó armamento con nuevas tecnologías.
    Jacobo Arenas falleció en agosto de 1990. La causa oficial de su muerte fue un ataque cardíaco, aun cuando circularon versiones de diversas fuentes que aludieron a un asesinato por parte de un integrante de las FARC que vengó así la ejecución de su hermano ordenada por Arenas.
    El 7 de noviembre de 1998, el entonces presidente de Colombia, Andrés Pastrana, otorgó a las FARC un área de 42.000 kilómetros cuadrados en los alrededores de San Vicente de Caguán. Esta fue una de las concesiones pedidas por las FARC para comenzar negociaciones en busca de la paz.
    El proceso que allí se inició duró unos tres años. Durante ese período hubo varios informes –entre ellos uno aportado por la BBC de Londres– que indicaron que las FARC aprovecharon la declaración de esa zona liberada para importar armas, exportar drogas, reclutar menores y consolidar su ejército. Finalmente, tras una serie de acciones guerrilleras de alto impacto sobre pequeñas poblaciones con una secuela de varias muertes, el secuestro de un avión y de varias figuras políticas, y el episodio de arresto por parte del gobierno colombiano de tres miembros del IRA (Irish Republic Army), acusados de dar entrenamiento a los guerrilleros y de circular por el país con pasaportes falsos, el presidente Pastrana decidió dar por finalizadas las negociaciones por la paz con las FARC. Al poco tiempo de esto, la organización guerrillera secuestró a la entonces candidata presidencial Ingrid Betancourt.

  50. Moi j’ai une question concernant l’Union Patriotique, ils ont été fondés par les Farcs, mais j’ai eu plusieurs discussions à ce sujet avec des Colombiens ici, et tous me disent que ce sont ces mêmes Farcs qui ont procédés à leur élimination, tout comme à l’élimination de beaucoup d’élément de la gauche plus modérée en Colombie, comme pour rejeter toute forme d’idées de gauche différentes de la leur. J’ai d’ailleurs vu une vidéo ou Raul Reyes parlait pas trop en bien du Polo Démocratique. Alors qui a anéanti l’Union Patriotique réellement, et si ce ne sont pas les Farcs, pourquoi les Colombiens croient dure comme fer que se sont les Farcs qui ont procédé à ces nettoyages ?

  51. La UP a été crée entre autre par les FARC mais pas seulement. La grande majorité ont été assassiné par les paramilitaires, les narco trafiquant et les militaires. Il existe de cas d’assassinat réaliser par les FARC eux même, mais son des cas isolé à ma connaissance, probablement pour une soi disante trahison à la cause.
    Perso, je n’ai que très peu entendu de colombien le dire…
    Ensuite que les FARC aient des leader de gauche modérée c’est vrai, mais pas forcément dans le cadre de la UP. Le truc est que c’est difficile de savoir qui tue qui dans les années 90 et maintenant ont accuse facilement les FARC de tout.
    ensuite la position de Reyes face au polo …. Le Polo n’a pas grand chose à voir avec la UP. Sa construction est totalement différente (contexte, leader etc). Et depuis sa création le polo a toujours rejeté la lutte armée… Reyes n’allait pas les soutenir.

    Patrick … merci, intéressant.

    Lucie, la masse paysanne ne soutient plus du tout les FARC car ceux ci ont commencé a les attaquer, les tuer, les voler etc…

  52. Coucou je m’apelle Emilie et je travaille sur les F.a.r.c pour un projet scolaire .Je voudrais vous demander (vous avez l’air bien informés sur le sujet) quelles seraient les consequences pour les colombiens si les f.a.r.c venaient a prendre le pouvoir.Conséquences économic , politique , droit de l’homme etc Merci de repondre au plus vite a ma question

  53. J’avoue que ta dernière phrase ne me donne pas vraiment envie de me presser… mes étudiants font pareil et en général ça me soule… bref.

    Les FARC ne prendront jamais le pouvoir. Même dans leur rêve. Ensuite si tu veux écrire des trucs de science fiction tu peux essayer de faire des comparaisons historiques. Des guérillas dites communistes il y en a eu quelque unes. Le cas de Cuba peut être intéressant, bien que j’imagine les FARC bien pire que le groupe cubain. Le groupe de Pol pot … bien que les FARC n’ont pas tant l’air d’être contre les intellectuels.
    Le truc est que ça dépend aussi de qui gagne la lutte de pouvoir interne, la situation serait bien différente entre le Mono Jojoy et Alfonso Cano…. bien que pas glorieuse.

  54. he bien merci beaucoup de votre réponse et de votre conseil qui vont très probablement m’aider.
    Je voudrais vous poser une derniere question .Pouvez vous me dire ou je trouverai un film , emission , intervieuw dans lequel on parle des consequences tant politique , economic ou social que la presence des f.a.r.c en colombie ocassione .
    Vous n’étes pas obligé de vous presser pour me donner une reponse
    Merci d’avance
    Emilie

  55. Bjr 🙂 merci poure ce billet fort intéressan 🙂 il y a cependant quelques points obscurs : a part par ceux qui n’ont pas le choix … quu’entends tu par là ? bone continuation 🙂

  56. Ceux qui soutienne les FARC sont ceux vivent sous leur joug. Ils n’ont pas le choix: soit ils les soutiennent soit il les soutiennent…

  57. Bonjour Toño,

    Il me semble que ta dernière affirmation est un peu osée. Si parmi tes posts tu as cité les paramilitaires, dans ce dernier tu les occulte. Et pourtant la terreur que font régner les paramilitaires (déguisés occasionnellement en FARC) à l’encontre de ces populations excentrées s’insère dans la stratégie d’isolement des Farc par ces mêmes paramilitaires avec à leur tête Uribe lui-même et dont le financement n’est un secret pour personne.

    les EE.UU qui ont besoin d’enrayer les changements politiques dans les pays latinoaméricains, maintiennent la Colombie avec son régime politique actuel, féroce et facsiste. Uribe et ses paramilitaires n’hésitant pas à menacer et tuer tous les acteurs de la vie politique et syndicale du pays qui sont dans l’opposition (comme ils le firent à l’époque pour les Farc qui avaient leurs représentant politiques officiels). Uribe, donc, obéit au doigt et à l’oeil aux américains qui financent cette terreur.

    Loin de moi de défendre de telles actions mais Uribe ne laisse aucun choix et sa dernière misérable tuerie est là pour prouver qu’il n’est pas question pour lui et les EE.UU d’un quelconque arrangement pour un échange humanitaire.

    Pourquoi Uribe ne va pas dans le sens d’un tel échange ? Il couperait ainsi l’herbe sous les pieds des FARC (si celles-ci avaient vraiment l’intention de s’enraciner dans la guerilla).

    Il ne le fait pas tout simplement, parce que cette situation guerrière le sert pour se maintenir au pouvoir grâce aux EE.UU et lui permet de continuer à être le principal narcotrafiquant de la zone sud et à s’enrichir sans être inquiété.

    Ce résumé n’est, certes, pas assez étoffé, mais il définit une partie des intentions d’Uribe, et ôte une partie de l’accusation que les FARC sont comme tu dis avec assurance les « séquestreurs » des populations villageoises forestières.

  58. rapidement: l’existence de para et les politiques pourries d’Uribe ne donne pas aux FARC une meilleure image. Actuellement très peu comprennent pourquoi les FARC sont encore là. Même les paysans, qui étaient le base du mouvement souffre de leur actions, les FARC n’apportent plus la protection etc.. qu’ils ont pu apporter il y a 15 ou 20 ans.
    on en reparle plus tard si tu veux…

  59. bonjour je voudrais savoir ou je pourais trouver un témoignage favorable au f.a.r.c .
    Mercii d’avance

  60. fin de mon post:
    James J. Brittain, The FARC-EP in Colombia: A Revolutionary Exception in an Age of Imperialist Expansion (Article très “Pro-FARC”)

  61. [quote comment= » »][…] FARC, une armée du peuple? duquel on se demande […][/quote]
    J’aimerais savoir pourquoi il y a tant de membre des F.A.R.C en Suisse depuis la libération (et même avant) organisée de Bétancourt ? Pourtant, la Colombie fait partie du 3ième cercle? Merci de m’instruire… car malgré tout, je trouve leur quête plus que normale… pour qui ne connait pas la liberté dans son propre pays… mais bien peu d’occidentaux peuvent comprendrent cela… parce que d’autres avant eux se sont battus pour leur liberté… Buena suerte !

  62. [quote comment= » »][…] FARC, une armée du peuple? duquel on se demande […][/quote]

  63. Bonjour ,
    je dois faire un exposé sur Ingrid Bétancourt et j aimerais savoir la raison de sa capture par les FARCS. Merci

  64. il y a des FARC en Suisse pour quois mois je suis colombien je ne comprent pas et je sius dacor avec leur révolustion

  65. Ping : Chef des FARC « Alfonso Cano » tué par l’armée colombienne | à la recherche de Corto...

  66. Je voudrai rejoindre votre groupe. Je suis très riche et je soutiens votre cause, mon père est un riche magnat des affaires au Qatar. Je détiens les ficelles d’un important trafic d’armes russes. Contactez moi.
    XD MDR!!!!!! Kisss

  67. Salut, je voudrais savoir si les interventions du FARC protègent les intérêts de la population locale (colombienne)? C’est pour un travail à l’école (: Je sais qu’ils exportent de la drogue et qu’ils font du terrorisme, mais, en même temps, ils veulent l’appui de la population…. PS: Les FARC font ils du terrorisme sur les colombiens ou seulement sur les touristes?

  68. Bonjour, je dois écrire un essai pour mon cours en répondant à la question: Les interventions des FARC protègent-elles les intérêts de la population locale (soit, colombienne) ?

  69. Les FARC de la merde,des pd refoulés, 2 bataillons de la légion étrangère Française et plus personnes ils ne font pas le poids, qu ils viennent jouer avec nous nous les detruisons en 2 secondes des Pd

  70. Ping : Colombie: les FARC et le gouvernement négocie | à la recherche de Corto...

  71. Ping : Les FARC Annoncent un cessez le feu de 2 mois

  72. HELLOOOO its jojo! Pour les français salut ces jojo! Pour les intimes c’est JJ ! et pour les chinois c’est jo-lee-ming. Bref ce matin je pissai mon pétrole sur ma toilette en Or, j’ai penser a vous. Mon père Qagulchas de mont-panash est un home très riche et soffistiqué, il a beaucoup de puis de pétrole,il en a partout meme sur l’île Kiribati. En conclusion je veux soutienir fiancièrement votre projet de la Fondation Amicale des Russes Calvisiens Voilà!
    A plutard mes coco! xxx 😉 <3

    GROS LIZZZZZZZZZZZZ

  73. Le traité de paix fut signé, mais pensez- vous que la Colombie poura vraiment vivre en paix? Qu’est ce qui va se passer maintenant que le traité est signé, mais que la majorité du peuple refuse cet accord de paix?
    ce n’est pas pour un projet scolaire, c’est juste que j’ai des amis qui vivent en Colombie et ça m’intrigue 🙂

  74. Le processus de negotiation avec les FARC. est  » la pèche miraculeuse d’un Nobel de paix « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *