Dans la Jungle

La Colombie détient un record: celui du nombre de séquestrés. Bien sûr on pourrait rêver d’une meilleure publicité pour un pays si diversifié. Jusqu’en 1999 la moyenne atteignait environ 3000 enlèvements par année et actuellement on compte un peu plus de 5000 détenus. Les FARC n’en détiennent « que » 2000, la pression politique est une des causes, la rançon en est une autre. Les 3000 autres, sont détenus sans que l’on sache par qui (source).

Ingrid Betancourt fait partie de ces statistiques froides que je viens de citer. Elle a été enlevée, avec sa directrice de campagne, le 23 février 2002… il y a un peu plus de 4 ans.

Son histoire a largement été médiatisée, principalement en France. En partie car elle a été mariée avec un français, mais aussi parce qu’elle a toujours été proche des élites colombiennes et françaises. Son père a été ministre, sa mère sénatrice, Dominique de Villepin était un compagnon d’uni, …etc.

Les médias français la présentent facilement comme une sauveuse, l’unique à  se battre contre la corruption de ce pays. Même Renaud a écrit une chanson pour elle (« Dans la Jungle« ) où il la décrit comme la seule à  lutter contre le double ennemi fasciste (Uribe et les FARC).

Il faut dire qu’elle-même se présente comme cela dans son dernier livre, la rabia en el corazà³n. Elle décrit son combat, d’abord au Congrès puis au Sénat, contre les politiciens corrompus des partis traditionnels. Il est vrai qu’elle s’est engagée corps et âme dans ce combat (discours, campagne, grève de la faim,…) qu’elle a risqué sa vie, détruit l’unité (physique) de sa famille. Cependant l’objectivité des médias français laisse parfois penseur. Au point où plusieurs se fâchent. La preuve en est le livre de Jacques Thomet: « Ingrid Betancourt: histoire de coeur ou raison d’Etat ». Ce journaliste accuse le gouvernement français de manipuler la presse et l’opinion publique, de détruire l’image de la France en Colombie et de détériorer les relations franco-colombiennes. Selon lui, la France aurait perdu des contrats équivalents à  700 millions de dollars. Tout ça pour libérer Ingrid.

Du côté colombien aussi, on peut voir certains s’en prendre à  la Ingridmania française. Une journaliste de El Tiempo le montre très bien :

« C’est que personne n’a dit aux Français que beaucoup d’autres sont depuis plus de 7 ans dans la forêt. Aussi l’histoire de la Franco-Colombienne Aïda Duvaltier, enlevée en 2001 par l’EPL [Armée populaire de libération, maoïste] et dont les restes furent découverts la semaine dernière, n’a-t-elle provoqué aucune réaction massive de ses compatriotes. Et la mort du major Julian Guevara aux mains des FARC [séquestré depuis 1998, il est décédé le 28 janvier dernier] n’a même pas été commentée en France. » (El Tiempo – Article publié le 21 février 2006 traduit par : Latin reporter)

Certes… il est un peu dur d’expliquer pourquoi la France ne réagit pas plus…

Cependant il faut aussi savoir qu’Ingrid a quelque peu secoué la classe politique colombienne, et de la même manière que le gouvernement français influence la presse Française, le gouvernement Colombien le fait avec la presse colombienne.

Alors Ingrid est-elle la Jeanne d’Arc des Andes ? Est-elle juste la copine de Villepin qui coûte très cher à  la France ?

Peut-être les deux à  la fois, mais en étant pragmatique on pourrait simplement penser qu’au moins, grâce à  elle, la France se mobilise pour un sujet d’une importance fondamentale pour la Colombie.

9 réflexions sur « Dans la Jungle »

  1. Je te trouves d’une mauvaise foi malsaine lorsque pour toi Betancourt est « l’amie de Villepin »; avant ça, ce type était ministre des affaires étrangères, et le PM un certain Raffarin; ce dernier était-il aussi un camarade de volée de Betancourt ? Pourtant, l’émotion en France était toute aussi forte, et très médiatisée. Je ne comprends pas ton procès d’intention.

    Et si Betancourt est très médiatisée, c’est parce que son combat est très romantique et qu’elle a une belle gueule. Je peux te suivre sur le fait qu’elle soit médiatisée, et pas les autres. Mais après tout, on s’en fout, l’essentiel c’est que, grâce à elle, on parle des otages en Colombie. Enfin, je crois qu’on est d’accord là-dessus 🙂

    « Le kitsch cache la mort », comme disait un philosophe que tu aimes tant. Oui, mais des fois, il permet à des gens de ne pas être oubliés.

  2. Je pense que tu as mal lu ce que j’ai écrit … ma conclusion est « en étant pragmatique on pourrait simplement penser qu’au moins, grâce à elle, la France se mobilise pour un sujet d’une importance fondamentale pour la Colombie »

    Alors je ne renie pas du tout la mobilisation française, et je suis tout à fait conscient qu’elle est utile et souhaitable.
    Je fais juste resortir les critiques qui ont été émises!
    Deplus je dis aussi que le combat d’Ingrid était non seulement beau mais aussi réel, alors n’interprète pas mes propos de travers, je t’en remercie.

  3. Atttends…

    Son histoire a largement été médiatisée, principalement en France. En partie car elle a été mariée avec un français, mais aussi parce qu’elle a toujours été proche des élites colombiennes et françaises. Son père a été ministre, sa mère sénatrice, Dominique de Villepin était un compagnon d’uni, …etc.

    puis

    Alors Ingrid est-elle la Jeanne d’Arc des Andes ? Est-elle juste la copine de Villepin qui coûte très cher à la France ?

    Je crois que je n’invente rien, ni n’interprètes de travers. Je ne vois tout simplement pas le rapport entre Villepin et elle, rapport que tu mets en avant.

    C’est cet aspect, et cet aspect seul de ton message qui m’a choqué, puisque comme je l’écris, je suis d’accord avec ta conclusion !

  4. Ingrid a été a l’uni avec Villepin, il y en a même qui disent qu’ils ont été amant!!!
    En ce qui concerne le rapport avec le reste, parce qu’en soit on s’en fout qu’ils soient copains, est que lorsque les actions de sauvetage d’Ingrid ont débuté (où la France s’est plantée honteusement) Mr villepin était Ministre de L’intérieur, donc chef du Quai d’Orset.
    Cela choque Jacques Thomet, et pour cette raison je soulève la question. Mais Villepin peut s’amuser avec nos services secrets je ne vois pas le problème. La seule critique un peu pllus importante est qu’il le fasse dans le dos de la Colombie, ce qui, du coup, détériore les relations franco-colombiennes.
    Pour ce qui est de la comparaison entre Jeanne d’Arc et Ingrid moi je la trouve plutôt flâtteuse, non?

  5. Le ministre de l’intérieur n’a aucune compétence en matière de politique extérieure. Donc je vois mal comment il est possible que Villepin, ministre de l’intérieur d’avril 2004 à mai 2005, ait pu faire quoi que ce soit là bas.

    Par contre, il a été MAE de mai 2002 à mars 2004 (là, il était chef du Quai d’Orsay). Ce qui nous ramène au début de la période de détention de Bétancourt… et une impossiblité chronologique pour affirmer que la politique extérieure française (dans l’affaire Betancourt) ait pu radicalement changer avec l’arrivée de Villepin.

    Après, si Thomet (ce que tu ne dis pas dans ton premier message, hein !) voit un traitement de faveur pour Betancourt, c’est un procès d’intention qu’il conviendrait de prouver.

    C’est pour cettte raison que ta phrase  » Est-elle juste la copine de Villepin qui coûte très cher à la France ? » m’a choqué, parce qu’elle laisse supposer que si la France dépense de l’argent pour sa libération, c’est uniquement parce qu’elle est l’amie de Villepin. Rien à voir avec Jeanne d’Arc 🙂

  6. Et si c’était vrai? ma question est plutôt là mon cher, et je ne comprend pass bien pourquoi cela te choque … Souviens toi du Rwanda, pourquoi la France a continué a soutenir les Hutus.
    Notre cher président (aujourd’hui sous terre) est pote avec l’autre taré (je n’ai plus son nom en mémoire), ce n’est clairement pas la seule raison, mais il ne faut pas croire que la politique internationale est seulement une affaire de pouvoir (militaire, économique… etc) les Hommes et les personnalité ont aussi un impact sur les RI. (Le réalisme c’est bon pour le musée).
    Et je crois que le fait qu’Ingrid et Villepin soient copain peu influencer les actions de la France à ce sujet. Même si cela n’est sûrement pas la seule raison.
    La France a agit dans le dos du gouvernement Colombien aussi parce que la France ne croit pas dans les solutions apportées par celui-ci. La France ne veut pas trop collaborer avec un gouvernement mafieux d’extrême droite… et dans ce sens je la comprend et la soutient… Simplement après quand un français, comme moi, arrive pour étudier ici la première question qu’on lui pose est: qu’est-ce que tu penses de la guérilla, comme tous les français tu penses que c’est des bons gars? Et là faut pas merder, t’as plutôt intérêt à argumenter ta réponse si tu veux avoir des amis…

  7. Et si c’était vrai? ma question est plutôt là mon cher, et je ne comprend pass bien pourquoi cela te choque … Souviens toi du Rwanda, pourquoi la France a continué a soutenir les Hutus.

    Et si je te disais que j’ai trouvé un travail au lieu de faire le con en kaki ? Je devrais te le prouver. Bein oui, c’est comme ça que ça marche. Tu trouves pleins de raison à cela, c’est tout à ton honneur, mais aucun fait pour étayer tout cela, et ça s’appelle un procès d’intention. Point barre.

    D’autant plus que ça ne résout pas le problème de chronologie que j’ai évoqué :/

  8. si cela le résoud, je me suis juste gourré, il était MAE et non de M de l’intérieur … Et pour prouver les accusations il faut lire le livre de Thomet(peut etre qu’il y dit quelquechose d’intéressant) … maleureusement il n’est pas encore arrivé jusqu’ici, alors il faudrat attendre un peu.
    En plus si tu relis mon texte tu peux voir que je le cite:
    « Ce journaliste accuse le gouvernement français … » c’est son idée, moi j’ai juste lu des articles sur son histoire et je me permet de soulever la question parce qu’il me paraît intéressant d’avoir un point de vue un peu critique sur une telle implication de France, alors qu’avant elle ne s’en préocuppait pas pour un sou…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *