Les Marie dans les Andes

Marie et Marie sont sur leurs vélos. Marie tombe du vélo… (imaginez vous même la suite)

Elles disent avoir mal fesses pourtant elles avancent, aux dernières nouvelles elles avaient franchi leur premier col. Les détails, par Marie:marie-a-velo

Ca y est! nous y voila, enfin les Andes tant attendues…elles sont
magnifiques…

Pour nous il etait impensable de ne pas rentrer dans la chaine montagneuse
en velo, mais qui dit Andes, dit bonnes montées…nous sommes donc passee
du niveau de la mer à  un col à  4327m d’altitude…le tout en 6 jours, on
etait toute excitee toute les deux dans la pampa…Le plus difficile a ete
la logistique de l’eau, la vallee que nous avons pris s’appelait Pampa
Galerias, et il n’y avait rien, du desert, du sable, de l’altitude,
beaucoup de camioneurs avec qui nous parlons beaucoup de l’etat de la
route, de ou sont les points d’eau, des tiendas pour trouver un peu de
bouffe…apres nous avons commence a voir des lamas et encore du sable et
toujours pas d’eau, donc il nous fallait transporter pas mal de litres,
donc du poids. Faire du velo à  4000 m demande beaucoup d’effort, il faut
prendre son temps, mais la vie a 6 km/h c’est pas mal …et le soir nous
posions notre tente dans la pampa (ce qui nous a valu des crevaisons…).

Une fois le col passe, nous avons eu droit a une descente à  58km/h, on
faisait la course avec les camionneurs, et on est passee dans une autre
vallee, les Andes vertes ou il y a des cultures, de l’eau et de la vie
surtout, mais nous sommes toujours proche des 4000m d’altitude, donc on
avance pas tres vite. Une famille nous a acceuillit chez elle pour la
nuit, on etait un peu deshydrate et tres mal a la tete. Ils ont pris soin
de nous, et les enfants nous on emene voir des ruines incas a cote du
village…enfin des moments inoubliables.

Ce soir nous sommes dans un petit village andin à  3800m d’alti., ou la
musique resonne a tue tete. En fait on ne frequente que des petits bleds
ou il n’y a jamais aucun touristes, et du coup tout le monde nous parle et
on peut mettre une heure a traverser une rue. On en profite pour recuperer
un peu, se laver, faire de la mecanique velo, manger dans la rue, parler
tricotage avec des madames colorees.

les marie dans le sac

Plus de photo ici

8 réflexions sur « Les Marie dans les Andes »

  1. Rah qu’est ce que j’ai envie de le faire aussi !!!!

    c’est dur de voir les gens faire des trucs de fou quand tu en rêve hehe.

  2. Y a juste un p’tit détail qui met par terre ton sympathique plan, dans 2 mois j’suis papa !

  3. J’imagine mariana sur le cadre du velo à la mode mexicaine ca serait tout un tableau tient!!!

  4. Ping : Les Marie filent sur Corto en Colombie ?

  5. Ping : Les Marie sont de retour | à la recherche de Corto...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *