Les FARC libèrent 4 autres otages

Les hélicoptères du CICR ont décollé ce matin du Venezuela pour une destination inconnue à  ce moment. Après quelques escales la Croix Rouge a pu récupérer les anciens députés Gloria Polanco de Lozada, Luis Eladio Perez, Jorge Gechem et Orlando Beltran, tous retenu depuis 6 ans par les FARC. Ils sont tous dans un État de santé suffisamment bon pour voyager jusqu’au Venezuela où ils retrouveront leurs familles.

C’est la 2e libération unilatérale des FARC, c’est la 2e aussi qui se fait avec la coopération de Chavez. Le message de la part des FARC est le même que le précédent: on ne discutera qu’en présence de Chavez. Uribe qui avait mis fin à  la médiation de ce dernier il y a quelque mois créant une des pire crise bilatéral de l’histoire va sûrement être à  nouveau sujet à  quelques pressions internationales.

La visite de Kouchner la semaine passée, d’abord à  Chavez et ensuite à  Uribe, montre bien que la France considère toujours Chavez comme un médiateur valide. La position d’Uribe risque fort de se compliquer. Les FARC réitèrent leur demande de zone démilitarisée pour pouvoir libérer tous les otages.

imagen-3976267-2.jpg

8 réflexions sur « Les FARC libèrent 4 autres otages »

  1. C’est le jeu des FARC, en position de faiblesse stratégique, que de se tourner vers Chávez qui les soutient plutôt que vers Uribe qui les combat avec succès. Libérer ainsi au compte-goutte des otages sans que ne soient inclus les Américains et Betancourt leur permet d’éviter une attaque frontale et de passer pour pas si méchants que cela devant l’opinion internationale.
    La réalité c’est que leurs forces diminuent et qu’ils ont besoin de temps et d’espace.

  2. Bien d’accord… sauf qu’ils n’évitent pas trop l’attaque frontale pour l’instant. Quant à leur image il auront beaucoup de peine à la faire changer, simplement la communauté international voit bien que Chavez est plus utile que le gouvernement d’Uribe a bien voulu le faire croire.
    Pour l’instant les familles de séquestrés ont plus intérêt à se tourner vers Cordoba ou Chavez s’ils veulent revoir leur êtres chers

  3. je ne comprend pas trés bien pour quoi les FARC ont commencé a liberer quelques otages de façon unilateral, je pensait qu´ils n´allaient liberer personne jusqu´a « el acuerdo humanitario », mais lá je ne vois pas de mouvements d´Uribe pour liberer des guerrilleros??? C´est juste un truc mediatique comme dis Patrick?? C´est bien compliqué la Colombie…

  4. Médiatique en grande partie… Politique aussi … une façon de faire pression sur le gouvernement. ils montrent qu’il peuvent faire un effort qu’il sont près à discuter. Remette Chavez dans le coup, trouve des appuis etc. Et maintenant ils redemandent la démilitarisation!

  5. Tu pourrais faire une analyse détaillé sur la marge de manoeuvre d’Uribe, expliquer en quoi il se trouve affaibli ? Certaines choses paraissent évidentes, mais certains dessous de l’affaire m’échappent. Notamment pourquoi Uribe laisse Chavez faire, car ce dernier le fait quand même passer pour un incompétent. Ou aussi pourquoi est-ce que les FARC considèrent Chavez comme légitime interlocuteur : parce qu’il est de gauche, parce qu’il a des idées de la démocratie assez proches de celle des FARC, ou simplement parce que n’étant pas colombien, le coup politique est moindre ?

    Pourquoi les FARC relâchent maintenant ?

  6. encore une fois ChAVEZ « El libertador » affiche et réussi son « passe passe » favori…

  7. Ping : Situation incertaine sur Corto en Colombie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *