Ingrid Bétancourt allait être libérée en Equateur

Correa vient d’annoncer que sont gouvernement avait bien eu des relations avec els FARC, mais que son ministre l’avait dit à  Uribe en janvier lorsqu’il était venu en Colombie pour la libération des otages.

Le gouvernement de Correa avait donc eu de discutions avec Reyes dans le but de libérer quelques otages. Les négociations avaient aboutit à  un accord et 12 otages allait être libérer dont Ingrid Bétancourt et le fils du professeur Moncayo.

La tension va surement continue à  monter encore un peu, et si une preuve venait à  confirmer ses dire il est fort probable que Correa reçoivent encore plus de soutient international.

11 réflexions sur « Ingrid Bétancourt allait être libérée en Equateur »

  1. Désolé Corto, mon message n’a rien a voir avec l’actualité colombienne (d ailleurs, merci de nous la faire partager).
    J’ai vecu un an en colombie (je t’ ai d ailleurs croisé lors d’une soirée), je souhaite revenir cet été a Bogota, pour y effectuer un stage dans le domaine de l’urbanisme et des projets urbains.
    Est ce que tu sais a qui je peux m adresser? J ai deja envoyé pas mal d’email aux services « urbanismo y desarollo urbano », mais je n’ai pas de réponses.
    Une idée de ta part serait la bienvenue, vu qu’il existe surement plein d’organisme traitant de ces questions et dont j ignore l’existence.
    Merci beaucoup
    Simon

  2. Psykotik:
    oui mais non… si Uribe n’a pas d’intérêt évident de voir sortir d’autre otage de cette manière l’attaque contre Reyes n’a pas grand chose à voir. Militairement Reyes était un objectif. Otage ou pas ils s’en foutent, ils voulaient le descendre.

    Simon, je demande et je t’écris.

  3. [quote comment= » »]oui mais non… si Uribe n’a pas d’intérêt évident de voir sortir d’autre otage de cette manière l’attaque contre Reyes n’a pas grand chose à voir. Militairement Reyes était un objectif. Otage ou pas ils s’en foutent, ils voulaient le descendre.[/quote]

    Je suis peut-être au niveau des imbéciles qui pensaient que GW Bush allait sortir Ben Laden d’un chapeau lors des élections en 2003 🙂 mais je ne peux m’empêcher de trouver troublant une intervention aussi osée alors que les succès des pays voisins s’accumulent, et qu’Uribe n’obtient que les restes.

    Manoeuvre politique choisie selon les impératifs du calendrier, ou non ? Peut-être suis-je simplement parano, mais Uribe me semble salement encerclé, en ce moment. Sale pion de Washington 🙂

  4. Ce n’est aps si facile de savoir ou se planque les FARC. prend une carte satellite de la Colombie et regarde où et la jungle… il faut un sacré moment pour la survolé et trouver ou sont planqué les méchants. Surtout que ceux ci s’enterrent, creuse des barrière antibombardement, mettent des toit anti détecteur de chaleur etc etc.
    Oui je suis d’accord ça tombe pile .. mais je sais pas.. je doute qu’un calcule soit possible.

  5. dis-moi l’ami Toño, serait-il possible d’envisager une intervention militaire (type force spéciale) française sur le sol Colombien (si elle est en Colombie) pour tenter de libérer Ingrid Bettancourt?? je sais que l’idée est farfelue mais on n’est jamais au bout de nos surprises avec Uribe, Sarkozy, les FARCS, Chavez etc…

  6. L’idée n’est pas tant farfelue … les US ont une force spécial d’intervention pour le sauvetage des otages (qui a d’ailleurs été privatisé et c’est l’entreprise Dyncorp qui s’en charge). Le truc est que les FARC ont l’ordre (et il l’applique) de tuer leurs otages en cas d’approche militaires.
    Et c’est probablement ce qu’il c’est passer avec les 11 otages en juin dernier.
    J’en parlais là http://www.ikiru.ch/tonio/un-rapport-douloureux et là http://www.ikiru.ch/tonio/mercenaires-en-colombie

    Donc pour te répondre je dirais oui il peuvent, mais il ont de très grande chance de retrouver un corps sans vie… Négocier est plus malin.

  7. merci pour la réponse!
    Négocier est tjs la meilleure solution, je te l’accorde mais dans le cas présent après 6 ans de « negociation », quelques semaines de vie d’IB et la mort du principal négociateur FARC, avons nous le temps de négocier?
    Quitte à retrouver un corps sans vie dans qq semaines du à la maladie ou un corps sans vie criblé de balle, le coup devrait être tenté mais avec les forces spéciales françaises, pas vraiment confiance aux américains, nos forces spéciales ont plutôt bonne réputation! d’ailleurs sais tu s’il y a un commando français en Colombie ou une présence militaire française (type bras armée des RG)?

    Je suis de plus en plus favorable à une intervention militaire pour aller la sortir de là, il n’y a plus grand chose à perdre! tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir, sauf que dans son cas il n’y a pas beaucoup plus longtemps de vie!! si c’est la France qui intervient Uribe laissera-t-il faire? Les FARCS appliqueront-ils des représailles sur d’autres otages? le fait que cela soit la France et non les US ou la Colombie permettra à Chavez de ne pas trop la ramener puisqu’il n’a pas trop de problème avec la France?
    enfin, tu vois j’ai un paquet de question, et encore grace à tes posts ou ceux de Patxi et Patrick, j’en ai bcp moins 😉
    Je trouve passionnant vos analyses même s’il est difficile de « spéculer » quand il y a la vie d’otages en jeu.

  8. [quote post= »868″]Négocier est tjs la meilleure solution, je te l’accorde mais dans le cas présent après 6 ans de “negociation[/quote]

    Y’a pas eu 6 ans de négociation. La France a négocier une fois dans le dos de la Colombie et a fait une opération totalement foireuse. Ensuite les 2 camps (FARC et Colombie) sont resté tranché sur leur position. Cela fait pas un ans qu’il y a des avancée dans la matière.

    [quote post= »868″]Quitte à retrouver un corps sans vie dans qq semaines du à la maladie ou un corps sans vie criblé de balle[/quote]
    Ça c’est à sa famille de décider…

    [quote post= »868″]e coup devrait être tenté mais avec les forces spéciales françaises, pas vraiment confiance aux américains, nos forces spéciales ont plutôt bonne réputation! d’ailleurs sais tu s’il y a un commando français en Colombie ou une présence militaire française (type bras armée des RG)?[/quote]
    hin hin hin

    La France n’a pas a intervenir sans l’accord d’Uribe, violation de souveraineté (c’est le pourquoi de la crise avec l’Equateur… La globalisation a beaucoup changé le concept de souveraineté, mais il ne faut pas chanter plus vite que la musique, les Etat sont très loin d’accepter cette perte.
    Je ne crois pas que les FARC punissent les autres otage mais simplement l’intervention militaire pour sauver des otage ça marche pas. Tout le monde le sait, on a déjà tenter 25 fois. Ça ne sert à rien.
    Maintenant il faut se poser discuter, proposer, en regardant l’histoire colombienne et les tentative de résolution du conflit on se rends compte à quelle point il y a eu un manque d’imagination pour essayer de le résourdre. Jusqu’à il y a 10 ans tout le monde s’en foutait complet. Avant les année 80 le gouvernement colombien n’avait même pas chercher à le résoudre…
    Alors maintenant que le conflit s’est internationalisé il pourrait peut être imaginer quelques trucs…

  9. [quote comment= » »][Ce n’est aps si facile de savoir ou se planque les FARC. prend une carte satellite de la Colombie et regarde où et la jungle… il faut un sacré moment pour la survolé et trouver ou sont planqué les méchants. Surtout que ceux ci s’enterrent, creuse des barrière antibombardement, mettent des toit anti détecteur de chaleur etc etc.
    Oui je suis d’accord ça tombe pile .. mais je sais pas.. je doute qu’un calcule soit possible.[/quote]

    Je reviens là-dessus, parce que les experts n’arrêtent pas d’expliquer qu’Uribe savait où était Reyes, et qu’il se serait même renseigné avant de lancer l’attaque, pour savoir qui était au côté du FARC. Comprendre donc qu’il avait peur de tuer un négociateur (équatorien ? français) qui aurait eu la mauvaise idée d’être sur place au mauvais moment.

    Tout semble démontrer qu’Uribe l’a fait au moment VOULU. Maintenant, est-ce pour reprendre la main comme je le suppute… tu pourrais un minimum te renseigner, et apporter quelques infos explosives sur ton blog. Bordel.

  10. Oui Uribe savait ou était Reyes depuis une semaine ou deux. Pas plus. Il a préparer gentiment sont opération, peut être a-t-il essayer de vérifier qu’il n’y avait pas d’otages et zou. 5 bombes à tête chercheuse dans le tas.
    Ça a tuer presque tout le monde, ensuite il ont aborder l’endroit avec des troupes d’élite mais il y avait encore 2-3 vivant. petit baston, su soldat colombien mort plusieurs guérilléros abattu … ils ont récupérer les ordi et le corps de Reyes laisser pourrir les blessés (la croix rouge râle d’ailleurs).
    Tout ça a été réaliser avec beaucoup de finesse et de technologie made in US. Et si tu veux savoir un général US est arrivé en Colombie deux jours avant l’attaque pour les aider. Sinon la découverte de l’emplacement de Reyes s’est faite grâce à la présence de compagnies militaire privée qui sont les seules ici a possédé ce genre de technologie. Elle a été offerte par le congrès de US pour quelque millions de dollars (au frais du peuple US) pour lutter contre la drogue. Et comme depuis 2002 on parle de narcoterroriste on peut donc utiliser toutes ses ressources pour la lutte anti guérilla. (ce qui avant n’était officiellement pas permis).

    Je dis que ce n’est pas forcément un moment choisit par rapport au otage. Cela fait 4 ans que Uribe traque autant que possible les chef de la guérilla. Il y a un mois ils était sur le point de choper le nº3. L’opération a échoué parce que la guérilla a attaquer à différent point pour disperser l’armée.
    Il ya un peu plus d’un an une gigantesque attaque à attaquer l’aile militaire dure. Et pour sauver leur chef plusieurs guérilléros se sont sacrifier… freinant l’attaque.
    La guerre d’Uribe ne date pas d’aujourd’hui….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *