adios glacier, adios

Les souvenirs de voyage sont presque toujours des souvenirs de moments positifs qui rendent nostalgique, nostalgique d’une époque, d’un bon moment. Rarement ce sont des souvenirs tristes, voire même des échecs douloureux. Etrangement le cerveau fait le ménage, où simplement transforme le souvenir difficile en moment où l’on a appris quelque chose.

Cette logique, que je n’imagine pas m’être personnelle a eu une faille il y a quelque temps. Etrangement mon cerveau a transformé un agréable souvenir en un questionnement affligeant.

C’était il y a un peu moins de dix ans, en Bolivie, à  la La Paz pour être précis. J’avais l’adresse d’un centre de guide de montagne qui collaborait avec l’école de guide de Chamonix. En tant qu’amateur d’alpinisme et de ski je me devais d’aller y faire un tour.
Après une courte discussion, on me demande si je sais skier. Bin oui, je crois même que j’ai appris avant de savoir marcher. Quoique, faudrait demander à  mes parents.
Alors vite fait, le guide me dit que si je trouve 4 ou 5 compagnons il nous ouvre la station la plus haute du monde. Waouh, skier à  plus de 5300 m d’altitude ça motive. Le lendemain les compagnons sont tout trouvé et nous voilà  parti pour le glacier de Chacaltaya.

La « station » s’avère être une piste avec un remonte pente… enfin un câble tracté par un moteur de 2 CV sur lequel il faut s’accrocher comme on peut. Le ski à  cette altitude n’est pas la chose la plus simple que j’aie pu essayé dans ma vie, après 3 virages il faut s’arrêter pour souffler.
Dur mais jouissif, un moment inoubliable. Après à  peine trois heures de ski on est mort, complètement mort. Mais quel plaisir!

Jusque là  tout va pour le mieux, je me souviens encore de ces moments avec un sourire aux lèvres, sauf que… voilà … en avril de cette année 2007 je lis un article sur BBC mundo qui m’apprend que le glacier de Chalcaltaya est en train de disparaître de manière accélérée. Ce glacier a plus de 18 mille ans et ces 20 dernières années il a diminué de 80%. On attend sa fin pour 2015… c’est-à -dire maintenant.

à‡a m’énerve, contre moi, contre tout le monde, contre ceux qui ne veulent pas une réduction chiffrée des émissions de gaz, ça m’énerve de penser que je vais devoir apprendre à  mes enfants à  jouer au chameau et non à  skier, de penser qu’on attend parce qu’on ne sait pas quoi faire… ça m’énerve, peut être simplement parce qu’on m’a pourri mon souvenir… mais ça m’énerve.

 

 

21 réflexions sur « adios glacier, adios »

  1. Ping : Glacier sur Corto en Colombie ?

  2. parait que même en arrêtant toute consommation dès aujourd’hui les premiers effets ne se feraient pas ressentir avant 30 ans…et qu’on va devoir affronter une crise avec des répercutions 1,5 fois pire que 29… ça me déprime complètement et ça fait un moment qu’on en voit pourtant les conséquences et qu’on fait pas grand chose. On ne fera surement plus du tout de ski en Auvergne quand j’aurais des enfants, les glaciers seront un vague souvenir, et la moitié des iles auront disparues.
    en tout cas je comprend ta colère

  3. Au Pérou, près de Ica, ils ont trouvé la parade….ils font du ski sur les dunes de sable!!!
    Je comprends ta colère et la partage…

  4. Patrick 🙂 c’est de bonne guerre… j’accepte.
    Guillaume, ce n’est pas une parade, quand je suis passé à Ica j’ai aussi été skier sur les dunes du désert, mais ça n’empêche que je voudrait bien pouvoir continuer à voir des glaciers dans ma vie.
    Monie, on fait du ski en Auvergne??? … tu parles de ski de fond non?

    Enfin on peut toujours s’énerver tous ensemble… aujourd’hui je propose contre Patrick, pour ses propositions transgéniques…

  5. Tonio, attention à ce que tu dis si tu ne veux qu’une crise diplomatique éclate entre la Colombie et l’Auvergne! Super Besse, Le Mont Dore et le Le Liorent! même que ma maman faisait du ski sur le toit de sa maison quand elle était petite tellement y’avait d’la meige…
    Grumble…

  6. Et du ski alpin pas du ski de fond de mauviette (enfin y’en a aussi hein mais ça compte pas, j’aime pas ça : trop fatiguant)

  7. La crise diplomatique serait plus en la Haute-Savoie et l’Auvergne… Moi en Auvergne j’allais y faire du vélo parce que c’était suffisant plat… mais c’est vrai maintenant que tu le mentionne je crois qu’il y avait des possibilité pour passer sa 3e étoile en Auvergne. 😉

    et le ski de fond … tellement de mauviette que tu trouve ça trop fatiguant? pas sûr que je te suive bien là. héhéhé

    C’est bon je rigole l’Auvergne est une région magnifique, mais c’est vrai que ce ne sera probablement pas là où j’irais faire du ski!

  8. Naaaooon pas Giscard, c’est une erreur de Chanona, une honte de la région.
    L’auvergne, plat….la limagne oui bon, mais les volcans boudiou les volcans!!
    C’est trop fatiguant, trop sportof le ski de fond, donc c’est pàas pour moi, et si c’est pas pour moi c’est pour les mauviettes…non? ça marche pas comme ça? arf zut… 😉 « mauviette » est juste l’expression de ma mauvaise fois. j’aime la vitesse 😉

  9. attention les petits gars!! on ne plaisante pas avec l’Auvergne ok!
    dans les super stations de ski, super geniale on peut rajouter les Estables au Mezenc…comment ça vous ne connaissez pas???
    je vous laisse ASM (équipe de rugby de Clermont) est entrain de jouer la finale de coupe de France…je sens que cette semaine va être une semaine avec de bons résultats sportif!!

  10. mmm connais pas non…
    ASM venceraaaaaa (attention écran géant place de jaude, ça rigole plus, même les chauffeurs du tram ont tous un drapeau sur leur tableau de bord…c’est la fête)

  11. Et oui c’est triste ces glaciers qui fondent.
    On peut ajouter à la liste des choses que nos enfants ne connaitront pas, les paramos colombiens, avec leur flore unique au monde. Ces paramos qui risquent de disparaitrent, si la température monte de quelques degrés…

    Sinon, quand est-ce qu’on se fait une randonnée à ski sur un des derniers sommets enneigés de Colombie ?

  12. Guillaume et Monie parle un langage que seul eux comprennent à ce que je voit!

    Par contre:
    [quote post= »524″]Sinon, quand est-ce qu’on se fait une randonnée à ski sur un des derniers sommets enneigés de Colombie ?[/quote]

    Ça c’est un truc qui me dirait vraiment bien, ne serait-ce qu’une randonnée dans le cocuy j’ai super envie, mais pas encore eu l’occasion.

  13. Ouais, ben moi aussi ca m’enerve ! La canicule a deja commence ce weekend en Irlande, et les hivers sont de plus en plus sec, c’est pas normal !! Bon sang l’herbe devient pas verte toute seule, il lui faut de l’eau pour ca. Quelqu’un s’amuse avec les boutons quelque part, il va bien falloir le debusquer pour l’arreter.

    Mais bon sans rigoler, c’est pas rigolo…

  14. le patoi auvergnat c’est pas facile…(arbitre venduuuu)
    autant j’aimais bien qu’il fasse 25 degrès en février autant les inondations en ce moment c’est moyen rigolo….
    STOP aux OGM (boycooott) vive mac do (ah non c pas ça?)

  15. Bon, ben c’est bien beau tout ca, mais dans le journal local de ce jour d’hui, il est relevé que le record de température des 30 dernières années à été battu avec un 51° quelque part au milieux du pays (le Pakistan, donc).

    On a eu de la chance à Islamabad, parce qu’il ne faisait que 43.5 ou 45° selon le journal que vous lisez! =0) Ouf…. il faisait pas 50°!

    Vous parlez de réchauffement climatique?

    =0) Profitez bien de vos températures clémentes!

    Cheers,

    Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *