TLC: ELN et USA sur la même longueur d’onde!

Le comble me direz-vous, et tout le monde sera d’accord. Mais pourtant c’est à  peu près vrai. On le sait depuis quelque temps, le congrès des Etats-Unis traîne les savates pour signer le traité de libre échange (TLC: tratado de libre comercio) avec la Colombie.  La raison est relativement simple, les élus démocrates majoritaire au congrès ont décidé de mettrent des batons dans les roue à  la politique extérieure de Bush. L’Irak oui, mais la Colombie aussi. Les Etats-Unis sont très présent ici (cf le Plan Colombie). Alors les démocrates, qui respectent les droits de l’homme eux c’est sûr, freinent la signature d’accord avec la Colombie. Le TLC est peut être un accord complètement nul, injuste et qui va ruiner la Colombie, c’est possible et ça se discute mais là  n’est pas la question, pour eux le problème est que le gouvernement ne respecte pas les droit de l’homme donc avant de signer un accord on veut être sûr que la justice fait son travail et que le gouvernement ne participe pas aux horreurs..

Pendant ce temps, le gouvernement et l’Armée de Libération Nationale (ELN)  négocient. à‡a fait déjà  un moment mais une négociation c’est long. La dernière trouvaille de l’ELN est de demander, en échange d’un cesser le feu l’annulation du futur TLC, l’arrêt de la privatisation des grandes entreprises colombiennes, etc.

A quand une rencontre au sommet ELN/Démocrates pour abolir le TLC?

4 réflexions sur « TLC: ELN et USA sur la même longueur d’onde! »

  1. Un texte intéressant ici de Gustavo Petro dont voici un extrait :

    Notes du voyage à Washington

    « […]Je fus aussi reçu par l’équipe de la commission des finances du Sénat et des relations extérieures du Sénat et des fonctionnaires du gouvernement des Etats-Unis en matière de droit humain. De plus, j’ai donné quelques conférences dans des universités ainsi que des interviews à différents medias dont une à l’une des principales chaînes de radios et télévisions alternatives, qui compte plus de 500 émetteurs affiliés au niveau fédéral des Etats-Unis (www.democracynow.org).
    Au cours des réunions avec les congressistes du parti démocrate, nous avons essayé d’approfondir les deux seuls thèmes qui pour l’instant lient la politique extérieure des Etats-Unis à la Colombie, à savoir : l’approbation du Traité de libre commerce et le Plan Colombie. Il est clair pour moi que le TLC, tel qu’il fut signé par les gouvernements Bush et Uribe, devra subir de profondes modifications. Je leur ai expliqué que les seuls secteurs de la société colombienne ayant la capacité de développer certaines des monocultures mentionnées dans le TLC sont ceux liés au narcotrafic. Le TLC, tel qu’il a été signé par Bush et Uribe, bénéficiera, dans le cas de la Colombie, presque exclusivement, aux narcotrafiquants qui en profiteront pour blanchir leurs grandes fortunes illégalement acquises.[…] »

  2. En fait je viens de réagir… mais avec ce commentaire tu veux associer Petro aux démocrates US et/ou à l’ELN?
    Ils pourraient se retrouver les trois à la même table …

    Après sur le fond du texte, l’idée de la monoculture (la palme africaine) pour blanchir de l’argent il y en plusieurs qui l’ont dénoncé… accusant même certain de cherché à déplacer la population civile pour le faire. Il y en a même qui sont mort dernièrement pour dénoncer ce genre de chose. (Cf Alfredo Correa de Andreis, sociologue, très à gauche, qui étudiait tout ça)

  3. Huile de palme, les coeurs de Palmiers sont effectivement des endroits où se concentrent les capitaux provenant de l’argent de la drogue.

    L’un dans l’autre, une bonne partie de l’industrie colombienne est aussi le lieu ou ces capitaux se lavent depuis fort longtemps.

    Tu as le lien de cet article en PDF, l’idée est différente, un peu idéaliste de croire qu’un accord commercial avec de grands consommateurs puisse servir à développer les petites entreprises agricoles ou industrielles. Ce n’est jamais le cas, mais le pays prospère néanmoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *