8 réflexions sur « La nature s’emballe »

  1. Encore une tentative de rayer l’Argentine de la carte?
    Parce que les cendre du Chaiten, à la différence du nuage de Tchernobyl, ne s’arrête pas à la frontière chilienne.

  2. Exocet ça te dit un truc?
    En direct sur ta cabane en Colombie ça te convient???

    tu ne diras plus l’ar quoi , mais ARGMS j’ai mal 🙂

  3. de toute façon en Argentine entre les cendres et le soya on voit plus la différence… hahahaha

  4. [quote comment= » »]de toute façon en Argentine entre les cendres et le soya on voit plus la différence… hahahaha[/quote]

    ça c’est pas faux 🙂

    Mais du coup tu reconnais que l’Argnentine existe, il est si facile de se trahir ;).

  5. bof .. c’est petit, en plus je ne vais pas la nier… c’est le truc en dessous de chez nous, qui sert de queue à l’Amérique. 😉

  6. j’crois que les Birmans ont gagné le concours de la pire catastrophe naturelle de l’année, enfin j’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *