8 réflexions sur « La nature s’emballe »

  1. Encore une tentative de rayer l’Argentine de la carte?
    Parce que les cendre du Chaiten, à la différence du nuage de Tchernobyl, ne s’arrête pas à la frontière chilienne.

  2. Exocet ça te dit un truc?
    En direct sur ta cabane en Colombie ça te convient???

    tu ne diras plus l’ar quoi , mais ARGMS j’ai mal 🙂

  3. de toute façon en Argentine entre les cendres et le soya on voit plus la différence… hahahaha

  4. [quote comment= » »]de toute façon en Argentine entre les cendres et le soya on voit plus la différence… hahahaha[/quote]

    ça c’est pas faux 🙂

    Mais du coup tu reconnais que l’Argnentine existe, il est si facile de se trahir ;).

  5. bof .. c’est petit, en plus je ne vais pas la nier… c’est le truc en dessous de chez nous, qui sert de queue à l’Amérique. 😉

  6. j’crois que les Birmans ont gagné le concours de la pire catastrophe naturelle de l’année, enfin j’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *