Bush en Amérique Latine: la Colombie à la loupe

_42538371_070205usabody.jpgLe président Bush entame une tournée en Amérique Latine où il va visiter le Brésil, l’Uruguay, la Colombie, le Guatemala et le Mexique. Il vient faire un tour de courtoisie, parler des inégalités et de la pauvreté. Le changement de rhétorique est flagrant, cela fait 6 ans qu’il ne parle que de lutte anti-terroriste et d’accord économique.

Bush tente dans le social, et bien qu’il se défende de vouloir faire de la concurrence à  Chavez, il est difficile de ne pas voir une petite volonté de récupérer la part de l’influence perdue dans son jardin. Certains ont même appelé son voyage la « tournée anti-Chavez »

Dans un même temps Bush a annoncé une forte diminution de l’aide apportée au continent, les deux dernières années l’apport était de 722 millions de dollars, il a cette fois demandé au congrès 443 millions de dollars. Bien sûr les diminutions touchent les fonds de développement alternatif, l’argent dédié à  la lutte contre le narcotrafic et les guérillas ne diminue pas. Par exemple le Pérou perd 20 millions de dollars d’aide, l’Equateur perd un million, le Brésil passe de 6 à  1 million…

imagen-3462041-1.jpgPour certains analystes, c’est une preuve de plus que le gouvernement de Bush laisse de côté l’Amérique Latine et se concentre au moyen orient. La visite était là  pour faire passer la pilule. Pourtant il est difficile d’imaginer que le gouvernement des Etats-Unis veut vraiment négliger l’Amérique Latine, toutes les négociations autour des différents traités économiques nous disent le contraire. Simplement le budget des USA n’est pas vraiment extensible et l’Amérique Latine n’est pas dans une situation de détresse infinie, au contraire, les résultats économiques sont, dans l’ensemble, plutôt bon.

La Colombie est le seul pays où l’aide ne diminue pas et la visite du président Bush arrive à  un moment critique dans les relations entre les deux pays. Uribe est considéré, à  juste titre, comme le meilleur allié. Cependant depuis que le scandale de la para-politique (le Washington-post parle de para-gate) est entré au congrès des Etats-Unis les déclarations contre le gouvernement colombien se font de plus en plus fréquentes. La présidente du congrès a même réalisé une réunion avec des ONG pour avoir un autre point de vue sur les négociations entre le gouvernement colombien et les paramilitaires. La démission de la ministre des affaires étrangère pour les liens de toutes sa famille avec les paramilitaires n’est pas passé inaperçu. Certains démocrates ont déjà  annoncé que le vote du traité de libre échange se compliquera, de même le Plan Colombie.

Le sous-secrétaire d’Etat des Etats-Unis a même annoncé que son gouvernement serait content si un échange humanitaire avec les FARC avait lieu. Uribe s’y oppose férocement.

La dernière histoire en date est la phrase du vice-ministre du travail colombien, disant que les syndicalistes (menacés de mort) exagèrent en dénonçant leurs menaces, et que ceci promeut la violence et le sang. Cette petite phrase, pourtant très commune ici, n’a pas été au goût du représentant de la Chambre des Etats-Unis, qui a demandé une rectification immédiate. Comme il le dit, c’est typiquement ce genre de déclarations qui nous font douter du respect des droits l’homme en Colombie.

Bogotà¡ sous haute surveillancePourtant le climat entre les deux présidents est toujours bon et leurs discussions ne devraient pas tourner autour des paramilitaires. Alors la visite de Bush en Colombie ne sert pas à  grand-chose. Celui qu’il faut convaincre que le gouvernement colombien n’a rien à  voir avec les paramilitaires c’est le congrès des Etats-Unis pas son président, et cela s’annonce plus compliqué.

6 réflexions sur « Bush en Amérique Latine: la Colombie à la loupe »

  1. Ping : tonio reporter AgoraVox

  2. J’ai lu les derniers semana et cambio, prospecté sur le web et ai réfléchi, et je pense que les démocrates ne reviendront pas sur le Plan Colombia. En revanche, leur attitude s’agissant du TLC est parfaitement lamentable. Elle illustre au passage que les Colombiens avaient correctement négocié, contrairement à ce qu’éructaient les détracteurs habituels et minoritaires d’Uribe. L’égoïsme de la majorité démocrate du Congrès US en matière commerciale est affligeant et montre que leur humanisme n’est qu’une façade.
    Enfin, je suis frappé de la violence de quelques leaders du polo à l’encontre d’Uribe, qui explique à défaut de justifier les écarts de langage du président et de ses proches, qui doivent véritablement être exaspérés par le flot d’attaques souvent outrancières dont ils sont l’objet.
    Bonne fin de journée, Tonio, et à un de ces 4.

  3. Moi non plus je ne crois pas qu’il reviendront sur le PLan Colombia… c’est eux qui l’ont créé et ils ne veulent pas passer pour des moux face aux « terroristes » … en tout cas jusqu’au prochaine présidentielle.
    Pour le TLC j’avoue pas bien suivre pourquoi ils le lient avec tout ça. Mais ce serait assez intéressant de voir le commerce comme forme de pression pour le respect des DDH … pas seulement en Colombie.
    Quant au gouvernement et ses proches … ils sont bien souvent tout aussi insultant que les autres. Leur problème, à mon avis c’est qu’ils répondent de la même façon lorsque c’est une critique construite que lorsque c’est une insulte … n’ouvrant jamais le débat.
    Pour beaucoup, ils n’ont pas encore compris ce que c’est un débat et à quoi sert l’opposition … mais faut être optimiste ça viendra.

  4. Un petit mot de la point du clavier pour dire que tout ca est tres tres interessant. Je ne comprend pas tout parce que je connais tres mal cette partie du monde et je comprends quedalle en economie :(( (cf autre post) mais je continue a venir avec bon espoir de m’instruire. @+ donc!

  5. cher president toute mes salutaions et regards a vous et toute ta famille.laisser etre un ami d’un president que tous le monde aim c’est la realite qu’un homme nous a laisse pour vous monsieur le president apele sadam houcine.tous le paople iraqienne vous aime.

  6. cher president toute mes salutations et regards pour vous et la famille ,je vous souhait le bon voyage ,l’ amerique sera toujours l’ami des arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *