Mario uribe finit en prison

Le cousin du président a terminé sa journée d’hier en prison… non sans avoir tenté désespérément de fuir la justice colombienne.
A lire dans Le Monde, par Marie Delcas:

L’ancien sénateur Mario Uribe, cousin du président colombien Alvaro Uribe, a été arrêté, mardi 22 avril. Il est accusé d’avoir eu des liens avec les milices paramilitaires d’extrême droite. Le scandale dit de la « parapolitique » rebondit. La justice, qui mène l’enquête sur les relations entre les hommes politiques et les groupes paramilitaires, a déjà  mis en examen une soixantaine de parlementaires de la majorité présidentielle, dont trente-deux ont été emprisonnés.
[…]
Dans la matinée, le parquet avait délivré un mandat d’arrêt contre Mario Uribe. L’homme a alors créé la surprise en se réfugiant à  l’ambassade du Costa Rica et en demandant l’asile politique.
[…]
ASILE POLITIQUE REFUSÉ

« Le cousin du président de la République tente par tous les moyens d’échapper à  la justice de son pays« , pointait pour sa part le sénateur Gustavo Petro (gauche). En septembre 2007, Mario Uribe avait démissionné de son poste de sénateur pour échapper à  la juridiction de la Cour suprême et relever de la justice ordinaire. Le procureur général, Mario Iguaran, ayant été vice-ministre de la justice du gouvernement Uribe, Mario Uribe espérait un traitement bienveillant.
[…]
le Costa Rica a déclaré « irrecevable » la demande d’asile politique formulée par l’ancien sénateur. « L’institution historique de l’asile politique ne saurait être dénaturée », souligne le communiqué du pays centre-américain, réputé pour sa générosité à  l’égard des réfugiés politiques.
[…]
Le chef de l’Etat s’est dit « affligé » par la situation de son cousin. « J’assume cette douleur avec patriotisme, sans défaillir dans l’exercice de mes responsabilités et avec le souci exclusif de protéger les institutions, protection qui dépend aussi des autres pouvoirs », dit le communiqué d’Alvaro Uribe.
Le président ne cache plus son agacement face à  des juges qui, selon lui, abusent de la prison préventive contre les élus de sa majorité et mettent en péril la « stabilité institutionnelle ». Les deux cousins, Mario et Alvaro Uribe, ont fait carrière ensemble, dans la région de Medellin. Ensemble, les deux hommes ont abandonné le vieux Parti libéral pour créer, en 1995, une petite formation, Colombie démocratique, dont la plupart des élus sont aujourd’hui sous les verrous.

Le congrès colombien est en train de vivre la pire crise de son histoire. L’idée de créer une assemblée constituante commence à  faire son chemin et pas seulement chez l’opposition.

23 réflexions sur « Mario uribe finit en prison »

  1. Une constituante, ça peut être intéressant.
    D’ailleurs à quoi ressemble la constitution Colombienne est-elle bien foutue où mérite elle de profonde évolution? Je pense par exemple à la constitution argentine (du moins ce que j’en connais) qui n’est pas si mal foutu que ça mais absolument pas respectée.

    ça mériterai un p’tit article l’ami (ahahah je sais j’suis sadique).

  2. La constitution colombienne est très bien foutue… avec des gros défaut depuis le 2e mandat d’Uribe, quelques problèmes de concentration du pouvoir. Sinon il y a des problèmes d’applications. …
    Une constituante peut être intéressante si elle réunit TOUT le monde… et pas comme en 1991 où le jour où ont commencé les discutions l’armée a bombardé les FARC.

  3. Doctor Corto,
    Je reviens t’embêter sur ton blog, mais cette fois pour lancer un cri d’alarme. Les Colombiens ne connaissent pas Corto Maltese! Damned, tu devrais lancer un atelier à l’Université sur le thème.
    Quant à la Constitution, je dirais qu’elle est même trop bien foutue. Et pour citer un pote, « quite à faire des lois qui ne seront pas appliquées, autant les faire parfaites… ».
    C’est d’ailleurs un peu pour ca que personnellement, je préfèrerais une bonne réforme électorale anti-parapolitique qu’une Constituante.
    A+
    Yo

  4. [quote post= »988″]Les Colombiens ne connaissent pas Corto Maltese![/quote]

    ouais je sais, mais ce style de BD est peut-être très européen… et le coup de proposer un cour la dessus on pourrait y penser… mais là je crois qu’il nous faut directement le soutien du recteur, j’ai peur que sinon cela ne passe pas. (il boit du rhum le recteur?)

    [quote post= »988″]C’est d’ailleurs un peu pour ca que personnellement, je préfèrerais une bonne réforme électorale anti-parapolitique qu’une Constituante.[/quote]

    Perso je suis d’accord, aussi parce que je crois qu’une constituante permettrait à beaucoup de s’échapper de la justice… et finalement ne changerai pas grand chose.

    reviens autant que tu veux… ça risque bien de me faire rire!!

  5. Dammed Corto Maltese inconnu en Colombie !

    Voici une preuve supplémentaire de l’indispensable révolution en Colombie.

    un ti mural de Buenos Aires :

  6. Normal… Hugo Pratt a passer pas mal de temps en Argentine…. cf l’album Tango!
    Mais en Colombie Corto passe, il la traverse entre deux histoire, mais ne reste pas. Aucune de ces aventures se passent clairement en Colombie, au Venezuela et en Equateur si. Une histoire se situe à la frontière mais apparemment il ne la passe pas.

  7. Je ne suis pas si sûr que Corto ne soit pas allé en Colombie. Qui peut se vanter de connaître toute sa biographie? Qui sait seulement s’il est vraiment mort?
    Un indice : dans la Suite Caribéenne, Corto rencontre un certain Tir Fixe, dont on nous annonce qu’il sera un grand chef politique (Remarque, là, on peut douter). Certes, il s’agit d’un mulato cangaceiro et pas d’un guerrillero paisa. N’empêche, le doute plane…
    Quant au recteur inutile d’essayer de l’avoir au rhum. Tous ceux qui ont essayé n’en sont pas revenu. Il faut lui inventer quelquechose du style Corto a réalisé une mission sectrète pour le grand Parti Libéral auprès des Républicains espagnols sous la présidence de López (y’a peu de preuve que oui, mais y’a peu de preuves que non…). Avec ca, on peut avoir un sactré financement pour une recherche « Sur les traces de Corto » quelquepart sur la Côte (Soleil et rhum inclus).

  8. hum tient en voilà une nouvelle idée de voyage le tour du monde sur les trace du maltais :).

    pis ave la mode de la bédé ça doit pouvoir se vendre ahahahah.

  9. [quote post= »988″]Je ne suis pas si sûr que Corto ne soit pas allé en Colombie. Qui peut se vanter de connaître toute sa biographie? Qui sait seulement s’il est vraiment mort?[/quote]

    Il est passé c’est sûr… simplement aucune de ses aventurer sont censé se passé en Colombie. L’histoire dont tu fait référence est sensé se produire en Equateur (pérou) … Mais entre deux des histoire de la suite caribéenne il traverse la Colombie.
    Pour tir fixe on peut croire qu’a cette époque les frontière était déjà perméable!!!
    On ne connait pas tout les détail de sa vie, mais on sait relativement avec précisions où il est passé.
    Ensuite il est surement pas mort, et moi je crois même que je vais le truver en Colombie: cf https://www.jcvignoli.com/tonio/tag/corto-maltese et plus particulièrement celui-ci https://www.jcvignoli.com/tonio/le-periple-divin-de-lemeraude

    Pour la demande moi je suis d’accord pour qu’on présente un projet.. mais je crois que j’aurai besoin de ton appui, tu dois avoir plus de soutien que moi dans les hauteurs de cette uni.

  10. l’idée que je verrai bien seraide proposer à casterman de partir sur les pas de corto maltaise et de chercher des dessinateurs pour illustrer chacune des étapes, une planche par dessinateur qui ferai partager une aventure inconnue à ce genre, aventure que Corto n’avait pas voulu partager avec Hugo Prat où que Hugo Pratt n’a pas eu le temps de mettre en image.

    J’imagine que nous sommes tous les deux d’accord sur ce point Prat n’est qu’un conteur qui a mis en image les aventures de ce marins qu’ils a croisé, volontairement ou par accident un peu partout au travers de notre petite planète….

    Au cours de ce aventure Corto s’est ouvert peu à peu permettant à Pratt de dessiner sa grande oeuvre.

  11. PS: J’suis un très gros fan de BD :), il y a un mur chez mes parents qui est couvert de toutes les bd que je n’ai pas encore décidé d’emmener en argentine, en plus l’appart est bien trop petit 🙂

  12. [quote post= »988″]J’imagine que nous sommes tous les deux d’accord sur ce point Prat n’est qu’un conteur qui a mis en image les aventures de ce marins qu’ils a croisé, volontairement ou par accident un peu partout au travers de notre petite planète…[/quote]

    Non on est pas d’accord!!! Corto a existé.

    (Pareil pour les Bd)

  13. [quote post= »988″]Non on est pas d’accord!!! Corto a existé.[/quote]
    Mais ais-je dit autre chose, relis moi 🙂

  14. c’est vrai pardon .. c’est juste ton « s » a marin qui m’a confondu. désolé!
    on est d’accord, ça me rassure!

  15. oups pardon, mon commentaire est un ramassis de fautes d’orthographes et de frappe assez terrifiant.

    Donc voilà si l’idée te plait, on peut essayer de développer le concept 🙂

    Une fois encore ce n’est pas une blague :).

  16. [quote post= »988″]mon commentaire est un ramassis de fautes d’orthographes et de frappe assez terrifiant.[/quote]

    c’est pas moi qui vais dire quelque chose.

    … 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *