La blague de Lonely Planet

lonely.gifLe célèbre guide de voyage Lonely Planet est aujourd’hui au centre d’un scandale. L’auteur du guide sur la Colombie a avoué qu’il n’y avait jamais mis les pieds. Avouons qu’il y a de quoi rire, on peut lire dans leur charte éthique que:

Lonely Planet a toujours sensibilisé ses lecteurs au respect des cultures locales.

En effet il les respecte tellement que les auteurs ne vont pas les voir. L’auteur en question, qui s’est chargé de la partie historique, a considéré qu’il n’était pas assez payé pour aller en Colombie. Il a donc puisé ses sources au consulat colombien.

Bravo!!! Belle éthique!!!

16 réflexions sur « La blague de Lonely Planet »

  1. Ouais surement… finalement ça doit pas être bien dur d’en écrire un!!! Suffit de faire copy/paste du doc du consulat mettre des photo trouvée sur google, et appeler deux pote qui se promène sur place pour avoir des nom d’hôtel et le tour et joué!!!! 🙂

  2. He he, je crois que beaucoup de guide font comme ça !! C’est comme les versions soit disant actuallisées du routard où tu vas chercher des hotels ou paillottes fermés depuis 4 ans !! Les baroudeurs qui ont crées ces guides au départ ont plus une éthique commerciale de nos jour ! Mieux vaut voyager sans guide, avec les cartes locales 😉

  3. [quote post= »951″]Mieux vaut voyager sans guide, avec les cartes locales[/quote]

    D’une manière général je suis d’accord, mais je trouve que les guides ont aussi leurs bon cotés. Même si je suis totalement d’accord que c’est mieux, je comprend que les gens qui n’ont pas temps (ou peu) utilise un guide. Le guide facilite et donne envie… ce qui n’est pas un mal!

  4. J’hallucine, n’importe quoi. J’ai utilisé ce guide, qui m’a servi d’ailleurs, mais je suis dégoutée, il existe déjà peu de guides sur l

  5. J’apprécie les guides surtout pour les grandes villes, quand j’arrive à 2 heures du mat et que je n’ai pas envie de ronquer dans un terminal de bus de merde où j’ai une chance sur deux de me faire dépouillé.

    POur le lonely, ben c’est un monument qui se lézarde sérieusement, ça fout les boules, sincèrement. Et dire qu’il y a peu j’ai défendu le lonely face au routard, de toute façon ça ne me fera pas revenir vers le routard qui est vraiment insupportable.

    Peu importe le guide tant qu’on a le voyage !
    ça sera ma phrase du jour 🙂

  6. je suis mort de rire!! on en parlé justement avec Dul et Greg il y a quelques jours…Ok avec toi Toño, le guide peut être utile si on est à la bourre, mais si on a 5 minutes il vaut mieux ne pas utiliser de guide et se fier aux locaux ou autres voyageurs, les infos sont bcp plus fiables.

  7. Remarque au moins ils ont avoue! parce que moi j’ai des doutes serieux sur d’autres guides pour le Mexique. C’est pas possible, les sites precolombiens par exemple ils ne les ont jamais visites…tellement leurs informations sont fausses!

  8. Ben décidément c’est dans tous les pays pareil… Quand j’étais sur Mada l’édition du guide du routard 2002 (de mémoire) avait été réalisée avec des infos qui avaient 5 ans… 🙁 Moralité, rien ou presque rien ne correspondait, c’était pitoyable… En plus vivant sur place, c’était facile de voir les différences énoooooooooooooooooooooooooooooooormes 🙁

  9. C’est un faux scandale cette histoire !
    Le guide Lonely Planet sur la Colombie est écrit par Krzysztof Dydynski.
    La personne en question, qui aurait écrit ce guide depuis chez lui, Thomas Kohnstamm, n’est en fait même pas citée dans le guide.
    Alors, mensonges, fabulations de la part de Thomas Kohnstamm, campagne de dénigrement du Lonely ?
    De toute façon, même si Thomas Kohnstamm a écrit la partie « histoire » du guide depuis son appart, quel problème ? Qui achète le Lonely Planet pour savoir quand est mort Bolivar ?

    Pour ma part je trouve que le Lonely Colombie est très bien fait, et bien plus pratique que n’importe quel guide colombien.

  10. Héhéhé … désolé dae mais tu dois avoir le guide d’avant 2000 et plus rééditée depuis longtemps. Parce que la nouvelle version est écrite par 3 auteurs: Michael Kohn, Robert Landon et le fameux Thomas Kohnstamm qui s’est chargé de la partie historique, Culture, environnement et bouffe.
    Cependant je suis un peu d’accord avec toi, on s’en fout de l’histoire comlombienne faite par lonely.. si on s’intéresse à ce thème on regarde pas lonely.
    Et le gars a fait ça pour faire vendre son livre qu’il vient d’écrire sur les dessous pas très beau des guide de voyage. Rien de tel qu’un scandale pour vendre… et c’est assez bien réussit puisque ça a fait le tour du monde…même moi j’en parle c’est dire! 😉

  11. Ah ok, au temps pour moi. J’ai l’édition 2003.
    Je ne savais pas que le Lonely refaisait entièrement ses guides, je croyais qu’il y avait de simples mises à jour.

  12. ils sont remis à jour jusqu’à qu’ils soit vraiment hors du temps. Et dans ce cas ils l’ont complètement refait en 2006 je crois.

  13. oui mais qui sont les coupables? les éditeurs? ou les acheteur qui finalement s’en foutent parce que ces guide remplissent leurs attentes?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *