38 x plus!

Ce matin el Tiempo nous révèle des chiffres intéressants: les salaires des sénateurs. Les Colombiens font partie des mieux payés du continent. Derrière bien sûr les USA, mais bien devant beaucoup d’autres. En moyenne les parlementaires en Bolivie et au Honduras gagnent un peu plus de 1000 dollars par mois alors qu’aux Etats-Unis ils gagnent 13 700 dollar par mois. Au Brésil ils gagneraient plus de 8000 dollars par mois et ils sont en train de préparer des réformes pour augmenter leur salaire. En Colombie la moyenne est à  plus de 7500 dollars par mois, ce qui représente tout de même 38 fois le salaire minimum. C’est pas mal, on comprend mieux pourquoi il en existe plein qui trichent pour être élu…

6 réflexions sur « 38 x plus! »

  1. Je suppose qu’en Colombie, comme au Brésil, il y a aussi les indemnités qui permettent de doubler ou tripler le salaire lui-même.

  2. Bien sûr, j’ai oublié de mentionner que je ne faisais référence ici qu’au salaire mensuel en liquide… aucun des nombreux avantages (téléphone, voiture, etc etc etc) n’est pris en compte dans ces calculs.
    Merci de le rappeler…

  3. Un métier d’avenir! j’imagine que les gamins colombiens vont maintenant rêver d’être sénateur au lieu de medecin, footballeur, pompier etc….

  4. Eso es demasiado dinero y crea desigualdad pero me imagino que es para compensar el peligro que se corre de ser secuestrado o de que los miembros de la familia sean secuestrados. Supongo que también permite que gente que ha hecho estudios brillantes se quede en Colombia y no se vaya a buscar fortuna a otros paises. Claro que éstas razones y otras no justifican un salario tan elevado, pero hay que tener en cuenta que ser senador no es tan fácil como parece, y que está lejos de ser el sueño de un(a) niño(a) colombiano(a).

  5. B&S,
    estoy de acuerdo a 100% contigo, un senador asuma muchos peligros y responsabilidades…pero es el 38 veces mas que me parece demasiado!
    y el hecho de soñar senador era una chiste 🙂 me imagino que los niños colombianos van a seguir soñando ser Iguita, Valderama etc….

  6. B&S: te contesto en francès, asi todos los lectores pueden entender!
    Je suis aussi complètement d’accord avec toi, être sénateur en Colombie n’est pas un métier facile, et surtout c’est fréquemment un métier dangereux. Il suffit de voir Petro pour comprendre. Je ne critique pas du tout le fait qu’ils aient des avantages, surtout en terme de sécurité.
    De plus payer de gros salaire c’est normalement une carotte pour évité la corruption. (quelqu’un qui gagne une misère et qui a un poste à pouvoir se facilement tenté par la corruption). je suis assi d’accord qu’en Colombie il faut essayer à tout prix de garder ces « cerveaux », et comme tu le dis le meilleurs moyen est de bien les payer pour qu’il reste … mais là aussi il y a un problème. Si on regarde le salaire d’une personne qui termine ces études universitaires et qui commence à travailler en Colombie il environ 600$ (1 million 200, 1 million 500)… comparé à un sénateur, rien à voir. Alors il est vraiment tentant pour eux de partir… et c’est bien souvent le cas. Il est beaucoup plus facile d’obtenir un visa quand on sort de l’uni… l’Espagne par exemple en donne assez facilement dans ce cas. Je connais plusieurs de personnes brillantes qui on réussit à avoir un bourse pour un cour X/Y de 6 mois et comme ils sont bons on leur propose très vite un job en dehors …
    Tout ça pour dire qu’a mon avis l’argument « on les paye beaucoup pour qu’il reste » ne me semble pas très valide… je ne crois pas qu’il y ait une réel volonté de garder les cerveau en Colombie… ni de les attirer d’ailleurs!
    Quant à l’inégalité … y’a pire … disons simplement que cela ne montre pas le bon exemple!
    Moi ce qui me surprend, en fin de compte, c’est vraiment la séparation élite – reste du monde, et l’acceptation de cela!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *