Silence on a voté

Sacré dimanche!
En Honduras….
Le monde

Riche agriculteur âgé de 61 ans, M. Lobo a obtenu 55 % des suffrages, 18 points de plus que son principal rival, Elvin Santos, qui portait les couleurs du Parti libéral (droite), la famille politique du président déchu Manuel Zelaya, et du président de facto, Roberto Micheletti.

Le président putschiste a pris des vacances pour l’élection; le président putsché était toujours confiné à  l’ambassade brésilienne. Des élections qui masquent une fausse sortie de crise. On accepte finalement que le putschiste n’avait pas vraiment tort, les US interviennent et « réparent » la bavure.
La grande inconnue est le taux de participation, 60% pour les putschistes qui veulent à  tout prix valider un vote archidémocratique. 65% d’abstention pour les putschés qui veulent à  tout prix invalider un coup d’état antidémocratique. A part les USA, le Panama et le Pérou, les autres pays américains ont dit qu’ils ne reconnaitraient pas les résultat des élections.
C’est sûr, en Honduras ce dimanche était bipolaire!

En Uruguay, un ancien guérrillero a été élu à  la présidence, et comble du révolutionnaire, il a été élu sous le signe de la continuité. M. Mujica, 74 ans, surnommé Pepe, se définit comme « un ex-guérillero végétarien » et « un paysan de vocation ». Il vient du même parti que le président actuel, Vazquez et veut suivre le modèle de Lula. Il promet aussi d’incarner des valeurs plus moderne que sont prédécesseur. il veut notamment légaliser l’avortement.
L’Uruguay est souvent surnommée la Suisse de l’Amérique Latine, un article dans le Monde en parle de cette facon:

l’Uruguay a le taux le plus élevé d’alphabétisation du continent (98 %). Pays laïque, il est pionnier dans la région en matière de moeurs. Le divorce a été légalisé dès 1907. Les femmes ont le droit de vote depuis 1932. L’union civile entre gays, similaire au pacs français, est autorisée et les couples homosexuels peuvent, depuis septembre, adopter des enfants.

Mais j’imagine que le journaliste en question n’a pas du lire les résultats des votations en Suisse ce week end. Le résultat est plutot terrifiant, 57% des suisse qui ont votés ont approuvé l’interdiction de la construction des minarets sur territoire helvétique. La nouvelle fait des vagues dans ce petit pays pseudo-pacifique qui a par la même occasion a rejeté massivement l’interdiction d’exportation du matériel de guerre.
Même l’extrême droite se fait du soucis sur les conséquences du vote populaire:

Il faudra bien expliquer, à  l’étranger, que les musulmans auront toujours le droit de pratiquer leur religion en Suisse. Car la portée émotionnelle de ce texte est bien moins forte que ce que ses opposants ont voulu faire croire

On peut s’attendre à  tout!

2 réflexions sur « Silence on a voté »

  1. L’extrême droite suisse se fait-elle vraiment du souci?
    Elle jubile, oui!
    Et entre autre d’avoir, braqués sur elle, les yeux des autres factions extrémistes européennes … envieuses!
    C’est le gouvernement qui n’est pas beaucoup plus que gêné par ce vote politiquement incorrect.
    Il faut dire que c’est un peu balaud : ils sont partis là avec une histoire à long terme. D’un côté la Religion, dont tout le monde s’accorde à dire qu’elles focaliseront les tensions des prochaines décennies. De l’autre, un élément architectural dont je ne suis pas sûr que l’on mesure bien la portée symbolique.
    Quand sera admis l’indispensable séparation de la religion et de l’état pour une démocratie, encore faudra-t-il admettre une quelconque influence de l’Architecture.
    « Y’a encore du boulot!! »
    M’enfin! Tu sais ce que je pense des suisses!!

  2. Le gouvernement est vraiment embêté par ce vote … parce qu’il est anticonstitutionel, et qu’il aurait du ne pas autoriser la poursuite de l’initiative.
    Quand a l’extreme droite, elle n’est pas toute aussi contente qu’on peut l’imaginer. Le parti UDC s’est divisé sur la question et plusieurs cadre du parti se rendre bien compte que cela complique tres sérieusement les relations avec les pays musulman et qu’une grande partie de ses pays ont leur compte en suisse. La libye s’est recemment embrouillé avec la suisse et a retiré ses 6 milliard d’avoir a geneve sur un coup de tete. Ca n’a pas vraiment plu aux autorité… jejejeje
    Genre : appel au boycott
    Et il ne faut pas oublier que l’UDC est membre du gouvernement … ce n’est pas juste un parti d’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *