12 réflexions sur « Ma vue »

  1. copie la photo version sèche sur ton ordi, fait un zoom sur le carrefour et regarde bien. Tu peux retrouver par exemple le téléphone, l’autre coté du carrefour. C’est un poteau avec une sorte de toit rond. Sur la version humide il est légèrement jaune (car illuminé).
    Ensuite, explique moi quel intérêt j’aurai de faire des montages … je ne suis pas un manipulateur d’information, et je n’ai pas l’esprit aussi tordu.

  2. J’ai scrupuleusement suivi tes recommandations… pour découvrir avec effarement que les plaques minéralogiques des voitures ne sont pas les mêmes ! Ce n’est donc pas le même endroit, CQFD !

    C’est un montage, je crie au scandale !

    J’alerte imédiatement la police des blogs, tricheur.

  3. élémentaire mon cher psyko… tu serais bon au côté de Staline, trouver des preuves où il n’y en a pas.. c’est bien. Parce qu’arriver à dire que les voitures ne sont pas les même en 2 jours d’intervalle (ce qui est élémentaire) est une preuve irréfutable du montage de la photo, c’est quand même fort!
    Merci psykostaline de ton intervention!!! Je me rend, mais siouplait pas le goulag … =(
    je voulais pas tricher, je ferais mon autocritique chez Mao s’il faut.

  4. Merci de ne pas salir la mémoire de Staline ou de Mao. Ces deux-là viennent d’être rejoints par Friedman, ça doit déjà pas être facile; les discussions doivent être houleuses en enfer, essayons de ne pas en rajouter.

    Et puisque ma démonstration semble ne pas te convaincre… j’ai cherché quelques erreurs de débutant :

    1/ Il y a des taxis jaunes sur les photos. Tout le monde sait que, les taxis à Bogota, ne sont pas jaunes mais couleur café. D’où l’expression « café couleur taxi de Bogota ».

    2/ Il y a des feux rouges sur les photos. Tout le monde sait que, l’électricité à Bogota, ça n’existe pas. D’où l’expression « il fait noir comme dans le cul d’un Bogotien ».

    3/ Après agrandissement et mesure sur des outils informatiques très pointus, j’ai calculé scientifiquement et sans l’ombre d’un doute que le boulevard sur la première photo fait 3 m de large; or, sur la seconde, il en fait 3,50 m. Il est évident qu’il ne s’agit pas du même boulevard !

    Non seulement les deux photos ne sont pas prises à Bogota, mais en plus elles ne sont pas prises au même endroit. Faut pas non plus prendre les gens pour plus bêtes qui ne le sont réellement.

  5. Je pense que là les brigades bogotiennes vont intervenir, cache toi bien car j’imagine (j’espère) que les réactions des colombiens ne se feront pas attendre et ne seront pas tendre. Entre le café et l’électricité il y a suffisamment de matière pour te faire passer à la chaise électrique.
    Et si je n’ai pas de lecteur colombien, ma femme se chargera de ton cas …

    Cela dit c’est clair que tu as un compat dans l’oeil, ça se sent! Ton vrai nom c’est pas psykostaline mais psykomesurestatistiquemathématique, le roi de la précision.
    Quant à Mao, Staline et Friedman c’est vrai que c’est un chouette trio… doivent bien s’amuser.

  6. La chaise électrique ? Même pas peur, je répète, il n’y a pas d’électricité ! Comme je suis un scientifique, je suis contraint de publier mes sources : je tiens un certain nombre de mes informations sur la Colombie de ce site, qui passe en revue des réalités qu’on nous cache. Raël, mais ce n’est que mon interprétation (pas de sources) doit sûrement venir du Mexique. Le Pérou et le Costa Rica y sont d’ailleurs aussi passés au crible, avec un méthodologie aussi rigoureuse et professionnelle qui coupe l’herbe sous le pied à tout détracteur éventuel. Edifiant. Après tout, l’Amérique du Sud (et centrale… 🙂 n’est qu’une immense piste d’atterissage pour extraterrestres. Pourquoi aurait-on besoin d’électricité ?

    Je déconne, je déconne, mais ici il n’y a pas d’électricité 2h par jour pour de vrai. Ca m’empêche de faire mes statistiques (sale enfoiré :aie: ) durant toute la journée. Je te montrerai des vraies photos d’Afrique à mon retour, et pas des photos d’endroits huppés à l’image des endroits que tu fréquentais au Mali, sale bourgeois. Et tout sera garantit sans retouches, car certifié par l’institut africain pour des photographies numériques sans adjonctions de pixels. Tricheur.

  7. « Je te montrerai des vraies photos d’Afrique à mon retour, et pas des photos d’endroits huppés à l’image des endroits que tu fréquentais au Mali, sale bourgeois. »

    Montre, j’attends que ça. De toute façon pour savoir ou t’as traîné en Afrique c’est très simple… suffit de regarder ta panse.. si tu l’as perdu on discute, sinon tu rentres à pied! :o:

  8. Salut,
    Pas de changement de puis mon séjour à ce que je vois!

    impressions de nov 89

    Retour à 5 à l’heure du boulot, on n’y voit pas à 10 m!
    je sors, ouvre le portail pour garer la bagnolle (2 minutes)… Je suis trempé de la tête aux pieds !

  9. ahah … et les Colombiens osent me dire que cette dernière année à été exceptionnelle… Je vais pas manquer l’opportunité de quelques moqueries, tiens! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *