Fin d’une époque…

Fidel disparaît petit à  petit et ses premiers admirateurs aussi.

En voici un. Ce petit vieux, qui a maintenant la maladie d’Alzheimer, est arrivé à  Cuba une semaine après la révolution et il a improvisé cette chanson sur la place publique. Pour la peine il a été invité par Fidel à  l’accompagner lors d’une tournée de l’île. Pas sûr qu’ils soient capables de le refaire (ni l’un ni l’autre) mais ils gardent la même foi …

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9uyP2U7Gg-c[/youtube]

J’ai filmé cet extrait à  la fête du théâtre de la Candelaria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *