Carlos Holguin, le ministre de l’intérieur, démisionne

J’ai parlé de lui une fois sur ce blog, ce n’est pas franchement un personnage que je trouve sympathique mais cela peut être intéressant de réfléchir au pourquoi de sa démission.

Je vois trois options:

La première « on est mal« :

Il démissionne parce qu’il veut se lancer à  la présidentielle. On est mal parce que s’il arrive au pouvoir je peux fermer mon blog… ok ce n’est pas grave, par contre, plus grave l’opposition a de forte chance de disparaitre et finira au mieux en prison. Uribe à  coté c’est un nounours. Donc, j’avoue que je ne vote pas pour cette première alternative et si c’est le cas j’espère qu’il ne passera pas les primaires. En même temps il s’exprime tellement mal et il est tout ronchon, ça ne devrait donc pas trop bien marcher.

La deuxième « réaliste« :

Il démissionne parce que dernièrement il a perdu tout appui au congrès et le gouvernement à  besoin de ses partis (et de ses sénateurs qui ne sont pas en prison) pour faire avancer ses projets. Holguin ne rassemble pas et s’est pris de bon revers politique au sein même de ses alliés. Il part et Uribe le remplace par un politicien à  tout faire. Un gars très pragmatique et qui connait le congrès comme sa poche. Il n’est pas spécialement Uribiste mais il saura parfaitement faire passer les projets dont le gouvernement à  besoin pour continuer sa route… notamment la réélection.

La troisième « utopiste« :

Il démissionne (et prétend la présidence pour l’honneur) parce que le gouvernement (le président) veut changer sa position face aux FARC. Holguin est un extrémiste, fan du massacre et du rentre dedans. Alors comme les FARC sont en plein chamboulement le gouvernement veut profiter de l’occasion pour s’ouvrir un peu. Il est alors bon ton d’avoir des ministres sont capable de négocier et pour cette raison le nouveau ministre de l’intérieur a déjà  négocier avec eux, pendant le caguan (1998-2002). Ce nouveau n’est pas du tout Uribiste mais c’est un pragmatique qui est tout à  fait capable de s’accommoder si la cause en vaut la peine.

Au moins pendant une semaine j’essaierai de croire la troisième version…

3 réflexions sur « Carlos Holguin, le ministre de l’intérieur, démisionne »

  1. Il a une sale tronche le monsieur. Je sais c’est une analyse politique de très haut vol, mai spour cela je te laisse la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *