Le gouvernement accepte et justifie la violence!

piedad-cordoba-25-janvier-2008.jpgLa sénatrice Piedad Cordoba est une des grandes figures de l’échange humanitaire, elle a travaillé autant avec les FARC qu’avec Chavez pour réussir à  sortir quelques otages. Son énorme travail a eu quelques résultats mais, selon elle, a été frustré par l’intervention d’Uribe. Elle a donc, bien logiquement, exprimé son désarroi face à  ce président qui change d’avis comme de chemise et qui ne supporte pas ne pas être le centre d’attention.

Ce n’est pas la première fois qu’elle critique Uribe et son gouvernement, elle a déjà  été accusée de trahison à  la patrie l’année passée pour avoir participer à  une conférence où les FARC aurait, parait-il, aussi participer.

Tout ça pour dire qu’elle fait partie des figures politiques qui ont eu la très mauvaise idée d’être dans l’opposition. Surtout maintenant qu’il est presque interdit (pas légalement bien sûr) de penser autrement que le gouvernement.

Donc Piedad Cordaba c’est une traître, amies de Chavez et des FARC. (notez le raccourcit). Tout le monde la déteste et doit la détester. C’est la norme.

Il n’est donc pas surprenant que, alors qu’elle se rendait au Venezuela il y a trois jours, elle se fasse agresser par un groupe de quidam. Elle demander de l’aide à  la police colombienne, puis aux personnel de l’avion et enfin à  la police venezuelienne pour éviter de se faire agresser physiquement.

Fait totalement lamentable, qu’on ne l’aime ou non!

carlos-holguin.jpgMais encore pire est la réaction du ministre de l’intérieur, Carlos Holguin, connu pour ses positions extrémistes. Cet hurluberlu ose dire, au nom du gouvernement, que si Piedad Cordoba se fait agresser c’est qu’elle la bien cherché… et finalement qu’elle le mérite. Il ajoute même une couche en disant que cela fait partie du « jeu démocratique ».

Il a une vision de la démocratie pas très rassurante, surtout si on pense qu’il est considéré comme un éventuel remplaçant d’Uribe pour 2010!

11 réflexions sur « Le gouvernement accepte et justifie la violence! »

  1. ça c´est justement le clime de violence que nourri el « si no estás conmigo estás contra mí », qui fait plus d´extremistes et qui ne fait que fabriquer de la haine des deux cotés…
    Muy triste…

  2. On dirait « Big brother » en vrai, comme si la liberté même de penser autrement devenait un crime contre la nation. D’accord pour être tous unis pour une solution pacifique mais les pensées minoritaires font souvent l’histoire plus que la majorité amorphe.

  3. que Carlos Holguin ne soit pas très fin, ce n’est pas un scoop. Cela n’empêche pas de se rappeler que P. Cordoba, après s’être répandue en insultes contre Uribe et son gouvernement, a été « mise en selle » par lui-même pour tenter une médiation. Et qu’elle a clairement choisi son camp, qui n’est pas celui de l’immense majorité des Colombiens.
    En fait, ses propos la rendent passible d’une condamnation pénale au titre de la loi 599/2000 pour subversion et intelligence avec l’ennemi. Le pluralisme a ses limites et aucun Etat ne peut tolérer qu’une responsable politique aille plaider à l’extérieur pour la rupture des relations diplomatiques avec son pays (ce qu’elle a fait il y a quelques mois au Mexique) ou manifeste son soutien à quelqu’un qui menace son pays de guerre et reconnaît la légitimité de la guérilla.

    D’ailleurs, j’observe que les menaces dont elle serait l’objet et qui lui permettent d’assurer son marketing international ne l’empêchent pas de vivre en Colombie et d’y circuler. Moi, je pense qu’elle devrait demander l’asile politique chez ses potes Chavez et Castro ou, si elle souhaite rester dans son pays, qu’elle réponde de ses délits devant la justice.

  4. [quote comment= » »]j’observe que les menaces dont elle serait l’objet et qui lui permettent d’assurer son marketing international ne l’empêchent pas de vivre en Colombie et d’y circuler. [/quote]

    Bravo! c´est bien de mettre en doute les menaces, alors elle a deux chemins: soit elle se fait tuer, et elle avait raison et se justifie davant phiconvers…soit elle quitte son pays et va vivre ailleurs pour demontrer que les menaces etaient vrais… soit, si elle n´est pas morte et elle continue en Colombie…elle a tout inventé pour « assurer son marketing international »…bravo!

    Si tout le monde menacé par l´ETA au Pays Basque devrait quitter le pays au lieu de lutter pour la liberté…

  5. Phiconvers … si je vais manifester le 4 février ce sera contre toi et les gens comme toi… les violent quoi!

  6. Tnio, grand bien t’en fasse ! Je ne prône pas la violence, mais la justice et la raison. Je ne t’ai jamais vu t’émouvoir des accusations lourdes et dangereuses (au sens colombien du terme) portées contre le président et certains de ses fidèles, souvent sans preuve. Tu as éludé soigneusement les menaces permanentes qui pèsent sur la vie d’Uribe, de sa famille et de ceux qui le soutiennent et ont à ses côtés des responsabilités. Deux poids, deux mesures…
    Et l’on peut trouver que Piedad Cordoba fait n’importe quoi et dépasse les bornes sans lui souhaiter la mort !
    pour enfoncer le clou, et être tout à fait clair, je crois qu’elle est la complice volontaire ou pas des violences des FARC. Et elle doit en répondre, non pas par le feu mais par l’administration de la même justice que celle qui doit également s’appliquer aux alliés objectifs des paramilitaires.

  7. [quote post= »795″]Deux poids, deux mesures…[/quote]

    Lorsque que Chavez insulte Uribe, je le critique .. Toi aussi.
    Lorsque que Uribe insulte les autre je le critique, toi non.
    Lorsque que Cordoba se fait bousculer, je critique, toi non.

    Soi un peu auto-critique avant de dire n’importe quoi!

    Si elle est appelée devant la justice elle ira. Mais en aucun cas quelqu’un a le droit de faire justice soi même. Et le gouvernement a encore moins le droit de soutenir la justice personnel, ni la violence. C’est lamentable!

  8. Au fait, tu devrais citer l’article sur lequel tu te bases : http://www.eltiempo.com/politica/2008-01-24/ARTICULO-WEB-NOTA_INTERIOR-3931149.html et souligner les propos du ministre indiquant son rejet de la violence dans la confrontation d’idées contradictoires… Je cite : « el ministro Holguín pidió que se respetaran las opiniones de la senadora Piedad Córdoba y dijo que se debe preservar el libre juego de la democracia en el que se respeten las opiniones de los demás ».
    Et noter également que P. Cordoba a trouvé la protection du DAS quand elle a jugé en avoir besoin : http://www.eltiempo.com/politica/2008-01-24/ARTICULO-WEB-NOTA_INTERIOR-3930693.html
    Une fois de plus, tu t’énerves sans raison et poursuis ton procès d’intention permanent contre les autorités colombiennes. Ta méfiance épidermique à l’égard d’Uribe manque d’honnêteté. Vraiment. Je suis tout à fait capable de distinguer les faiblesses et erreurs d’Uribe, et je l’ai fait sur ton blog. Mais je n’ai pas besoin d’inventer.

  9. En général je lis plusieurs article et en l’occurrence je me base plus sur les dires du ministre cité dans semana.
    la phrase que tu cites est coupée… et dans el tiempo aussi. Parce qu’il rajoute un truc du genre c’est bien fait pour sa gueule (en d’autre terme bien sûr, mais là j’ai pas le temps de chercher.

    De la protection elle en a bien sûr, comme tous les sénateurs et c’est bien normal. Mais là n’est pas le problème.

    [quote post= »795″]Ta méfiance épidermique à l’égard d’Uribe manque d’honnêteté[/quote]

    peut être mais là je mange Uribe du matin au soir, on oublie trop vite qui c’est à mon goût, alors je vais essayer de pas en rater une… bien qu’il fait tellement de bourde et de truc horrible que c’est dur! (d’ailleurs pas besoin d’en inventer)

  10. Phiconvers est incapable de voir ce qu’il a décidé une fois pour toutes de nier.
    Il n’a bien sûr pas vu les vidéos où Uribe se réunit avec des paramilitaires.
    Il n’a pas entendu les menaces du même Uribe contre certains journalistes.
    Il ignore tout des fosses communes laissées par les paracos.
    Les rapports de HRW et de Amnesty, il connait pas !

    Comme je l’ai déjà écrit, Phiconvers est le dernier stalinien.

  11. Je ne juge pas utile d’essayer de discuter avec Cassini, qui pratique l’anathème et manque visiblement de la profondeur et surtout de la sérénité que lui donnerait une pratique plus régulière de la Colombie. Quand il cessera de me coller des étiquettes et reviendra à plus de correction, j’aurais plaisir à échanger avec lui, quels que soient nos désaccords.

    Je soumets à tous les curieux ce reportage du Nouvel Obs, dont je ne partage pas tous les points mais qui me paraît donner un éclairage intéressant sur la question de la démobilisation des autodéfenses unies de Colombie :
    http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2255/articles/a365207-.html
    J’espère que la source ne sera pas jugée trop réactionnaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *