Terminator n’a pas gagné

Les ordinateurs sont devenus l’outil totalement indispensable de tout travail, ils sont le centre de toutes les attentions, etc. etc. etc. Et bien sûr c’est aussi devenu un objet de sécurité, un objet stratégique, un objet de guerre, de renseignement et tout ce qu’on veut. Pourtant on est pas encore passé à  l’ère de terminator, toute cette technologie dépend de l’être humain. La preuve mon ordi qui s’éteint tout seul, et qui attend désespérément que je change la carte mère ou un truc du genre. Il n’est pas encore capable de s’autoréparer… et c’est bien triste, d’ailleurs. On peut voir aussi technorati qui est censé être le super catalogue de blog, qui met des points et tout… depuis une semaine ou deux il prend en compte les blogspam chez moi. C’est assez intéressant. En gros voilà  les ordinateurs sont autant un outil qu’un problème, l’actualité le démontre encore mieux que mes petits soucis:

La Suisse a des soucis de sécurité, son département des affaires étrangères a été victime d’une attaque en provenance d’Afrique… Je ne vais pas me moquer d’eux (mouaf mouaf mouaf), j’ai un ami qui travaille dans le truc anti terroriste de là  bas, je ne veux pas le vexer… (mouaf mouaf mouaf)!

En Colombie c’est pareil ils ont des problèmes. C’est pas le même genre mais ça montre que j’ai raison sur le pouvoir de l’homme face à  la machine. Des hommes sont capables de retrouver au milieu de la jungle des ordi portables, des disques durs externes et même des clés USB… c’est un peu comme une aiguille dans un gros tas de foin. Je ne sais pas si vous connaissez la jungle mais faut être sacrément balèze pour trouver une USB la dedans. Et en même temps, ces même gens sont capables de perdre 4 ou 5 ordi portable et disques durs externes dans une prison. Tout le matériel informatique des paramilitaires récemment extradés a été « perdu ». On rigole, on rigole … mais la technologie n’a pas grand chose à  voir la dedans, et même si interpol pourra surement garantir que les ordi ont bel et bien été perdu, ils ne pourront rien dire (non plus) sur le contenu ni sur le pourquoi. Mais on les croira et on sera content car Terminator n’a pas (encore) gagné et les machines ne parlent pas (encore) toute seules.

2 réflexions sur « Terminator n’a pas gagné »

  1. Tout à fait d’accord Tonio, quand je pense que je suis capable de perdre une clé USB chez moi et ne jamais la retrouver, alors dans la jungle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *