La Vérité?

Hier je parlais de l’espoir de renforcer la démocratie, aujourd’hui je pourrais seulement ajouter que le chemin va être long, très long.

Comme prévu les amis d’Uribe ont gagné la majorité au Congrès et au Sénat, les surprises viennent plutôt de l’échec de certains candidats. Plusieurs figures connues n’ont pas réussi leur passage (comme deux anciens maires de Bogotà¡), le vote a puni les candidats indépendants. Pour être élu hier il fallait être membre d’un parti !

Les libéraux sont loin d’avoir convaincu, mais il paraît qu’ils sont en train de se restructurer… alors il faut être patient. Le pôle démocratique a progressé, un peu, juste suffisamment pour combler la perte de vitesse des libéraux. Son rôle de parti de l’opposition en est renforcé, et après seulement 4 ans d’existence il doit prouver sa capacité à  être critique et constructif. Il a la possibilité de créer le débat, celui qui m’a tant manqué pendant la campagne !

La guérilla se compte aussi parmi les perdants, elle prétendait saboter les élections, elle a échoué. Bien sûr quelques attentats ont fait des victimes, mais dans les régions où elle a menacé tout le monde, le taux de participation est plus élevé qu’en 2002. La population de ces régions, a pris son courage à  4 mains…

Quant aux paras ils ont à  peu près respecté les pronostics, même s’ils ont privilégié les politiciens traditionnels à  leurs membres. Mais pas de soucis pour eux, ce sont des politiciens « amis », ils ont simplement l’avantage d’être un peu plus crédibles aux yeux de la population.

On pourrait conclure en disant que tout s’est bien passé, comme prévu à  quelques détails près. Mais ce serait oublier le plus important. Comme le font les soi-disant gagnants de ces élections. Quelle légitimité ? Que valent les 70% des sénateurs pro Uribe ? Sans revenir sur les pressions et la corruption on peut simplement regarder la composition des votes : Tout d’abord le taux d’abstention (presque record) est de 60%, 3% de vote blanc (il y avait une case pour voter blanc), 4% des votes ont été annulés, car mal remplis, 1% n’ont pas été rempli du tout.(source)

Ce qui veut dire que les élus ne représentent que 32% des électeurs inscrits !

La légitimité d’Uribe est quelque peu ternie, mais je l’imagine mal analyser ces chiffres et se dire qu’il se trompe sur sa méthode. Car il va sûrement continuer sa politique guerrière, sa libération du marché et sa collaboration avec les US en oubliant que la Colombie a besoin de ses voisins pour se développer… etc.

Mais j’espère surtout qu’il va continuer ses gaffes monumentales telles qu’attaquer les FARC en territoire équatorien, monter de toutes pièces une démobilisation d’une partie des FARC avec des militaires et en récupérant du matériel saisi par l’armée, comme si c’était du cinéma bon marché… J’espère tout ça pour qu’il se plante comme son idole Mr Bush et qu’il retourne faire du cheval dans son ranch pour, peut être enfin, laisser la place à  la justice et la paix dans ce pays !

L’autre possibilité est qu’il devienne fou, je ne sais pas encore ce qui est mieux.

4 réflexions sur « La Vérité? »

  1. Des files de plusieurs centaines de mètres (précédent message), alors qu’il n’y que 40% de vote ? C’est peut-être que le système de votation ne permet pas à tout le monde de voter, qu’il y a autant d’abstention, non ?

    Enfin, content d’apprendre qu’il n’y a pas eu de massacres de masses lors de ces élections.

  2. Non rien à voir avec le système, celui-ci est très moderne et fonctionne très bien, mais une fois de plus il faut la différence entre Bogotá et le reste du pays. Je sais que c’est dur à imaginer, pour nous européen, qu’il puisse y avoir autant de différence entre la capital et le reste du pays mais pourtant c’est comme ça.
    On pourrait plutôt comparer avec la Suisse et l’énorme différence entre la partie frouz et les Suissëtôt!
    (c’est pour rire amis chers amis Suisse allemand)

  3. Mais si, j’ai trouvé une comparaison viable… la France ! C’est pas le pays le plus centralisé au monde ? 🙂

    A part ça, j’ai lu que le résultat des élections du week end en Colombie se chiffrerait à plus de 30 morts :/ Pas glop.

  4. 45 en 3 semaines, mais rien à voir avec le bain de sang promis. Il faut toujours voir le côté positif, surtout ici, sinon on ne resterait pas!
    Bien sûr il ne faut en aucun cas les oublier … mais malgré tout et malheureusement cela reste assez commun dans le sud du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *