Adios compadres

La vie d’expatriés a quelques points communs avec la vie de voyageur, car même si c’est une vie de sédentaire les « au revoir » ou « adios » sont fréquents. On s’y habitue, ou on les accepte car bien souvent ils nous promettent de nouvelles aventures, de nouveaux horizons. C’est autant la richesse que la tristesse de cette vie. Même si le plaisir de rencontrer, de connaître, de découvrir sont toujours plus fort que tout le reste, il arrive que les « chao compaà±eros » soient nostalgiques.
Alors voilà , adios compadres, les soirées où Rozenn nous corrigeait nos hispanismes tout en chantant un karaoké venu tout droit des Philippines sont passées. On regrettera aussi les cours de flamenco de Nacho.
Je me souviendrai aussi des innombrables fois où Jorge nous disait qu’il allait se coucher tôt aujourd’hui parce qu’il avait du travail et que dans le meilleur des cas à  5 heures il montait dans un taxi en dansant encore la salsa. Ou encore toutes ces fois où on terminait nos soirées dans la tienda du coin de la rue en chantant « don’t cry » avec Manu et Nacho après avoir fait tellement chier le boss qu’il finissait par nous trouver la chanson… on a jamais su pourquoi celle-là , mais on a toujours insisté pour elle. Un mythe je vous dis.
Les soirées où Morgane râlait parce qu’elle était obligée de boire son rhum pur, où Ruth ne pouvait plus marcher avec ses talons (elle n’a jamais vraiment su d’ailleurs…), où Paula et Paulo essayait de nous montrer le « pas péruvien » en salsa, toutes ces soirées qui à  force sont devenues des week-ends complets, resteront parmi les meilleurs moments de cette dernière année.
On reste, avec Paula et Paulo continuellement en train de refaire le monde, préparant les nouveaux plans, le nouveau parche, à  l’affut de la suite…
Alors bonne chance à  tous, que ce soit plus au sud, dans le grand du nord ou chez nos ancêtres.
Pour terminer en musique une spéciale dédicace de Twinky pour Winky et Po:

[audio:don_t Cry.mp3]
Et pour les autres Los Van Van… le meilleur de la salsa![youtube]http://www.youtube.com/watch?v=M70hf2REN48[/youtube]

12 réflexions sur « Adios compadres »

  1. Bonjour,

    J’aime beaucoup votre blog, que j’ai découvert il y a quelques mois.
    Vous déménagez ?
    Plus de blog sur la Colombie ??
    Si c’est le cas, dommage, j’adorais lire vos post sur ce pays.
    Merci pour ces mois d’informations sur la Colombie, pays que nous découvrirons dans quelques temps.

    Murielle

  2. T´inquiete Mumu!!
    C´est nous qui demenageons, enfin, quelques un d´entre nous, de pots qui ont eu la chance de connaître Tonio et partager avec lui tous les moments qu´il decrt.

    Je crois qu´on a blog sur la Colombie pour longtemps!!!

    Tonio…T´as raison…parfois les « au revoir » devienent nostalgiques! mais bon, j´espere que l´attente sera just jusqu´a Decembre!!!

    Gracias amigos!!!

  3. Oups, j’ai pas été clair… non désolé je reste, vous allez devoir supporter mes conneries encore un moment… Comme dit Nacho: « Je crois qu´on a blog sur la Colombie pour longtemps!!! »
    C’est juste que plein de potes sont partis…alors c’était juste pour leur souhaiter bonne route!

  4. Ping : Carajo, ¡qué bonita es esta vida! « Cajita de Agua

  5. Que mas? Como te ha ido? Como te fue? Que hubo? Que has hecho?
    Ben ouais pareil, ça me rend tout nostalgique tout ça… J’ai même remis Dont’t Cry hier soir, enfin vers la madrugada, histoire de reprendre une tranche de Bogota. Alors bien sûr on continuera à se tenir au fait de vos aventures, des évènements en Colombie, des annecdotes qui rythment ton blog et qui nous font tant aimer ce pays. Avant de revenir chez vous très bientôt… Hum… quien sabe?

  6. Ah marica, yo me he pensado mucho igualmente sobre todo este ultimo año y todas nuestras borracheras y fiestas. Pero las repetiremos. Abrazos grandes y gracias por el mensaje. Nos vemos en unas semanas

  7. Tonio, tu as choisi le parfait timing pour me rendre nostalgique moi aussi!

    Je comprends très bien ce que tu décris, parce que mes dernières deux semaines à Nairobi étaient rythmées par les soirées d’adieux, jusqu’à celle de samedi dernier. Elle m’était dédiée… et oui, me revoilà en Suisse! Alors la nostalgie, elle me suit un peu en ce moment…

    Quelque chose qui n’a rien à voir, mais j’ai rencontré quelques diplomates colombiens à Nairobi, et je n’ai pas pu m’empêcher de parler de ton blog. Sache donc qu’il est lu maintenant au Kenya, indépendamment de moi!

    A tout bientôt!

  8. Virginia?? vienes de vacaciones por aqua??? o es Jorge que cambio de nombre porque ayer era la gay pride???

    Yachar: cool… même si je ne suis pas sur que des diplomates apprécient beaucoup mes critiques sur Uribe… jajaja

  9. cher tono,

    je suis navre que l’on ai pas pu se voir plus que ca, mais comme toi je vais creer mon blogh sur la colombie mais cote pratique.

    la colombie me manque pas mal, je me demande si je ne ferai pas mieux de revenir, elle m’a tant donnée sans rien demander, snifff.

    hace un gran besos a paola de nuestra parte…… SNIFFFF jajajaja

    sinon pourrais tu m’expliquer comment tu as fait pour creer ton blog et si ca te derange que je te mets comme lien pour que la colombie devienne la prochaine destination des europeens francophone…

    a pluche tonio et merci pour cette petite rencontre

    chris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *