Un bon dimanche

Après un bonne fête le samedi, où on est passé du bar à  la boite de nuit puis au club de salsa (les boites ferment à  3 heures alors que les clubs, considéré comme « social » peuvent fermer à  8 heures …) rien de meilleur que de se lever paisiblement le dimanche et d’aller faire un tour en dehors de Bogotà¡. Il faut une voiture bien sûr, mais cela se trouve et c’est parti! Plusieurs directions possible, Chà­a, la Calera etc.

L’idéal est d’aller avec quelqu’un qui connaît Le bon resto qui va bien et là  de manger le meilleur pour vous requinquer:

 photo par fab.

13 réflexions sur « Un bon dimanche »

  1. Tu vois, Tonio, c’est précisément à ce que tu décris que les Colombiens aspirent (enfin ceux qui ont les moyens de sortir en boîte, de prendre une caisse pour aller à Chia et de bouffer dans un resto sympa…). Et c’est pour cela qu’ils ont voté pour Uribe deux fois de suite, et que celui-ci reste populaire en dépit des scandales qui rythment malheureusement la vie politique de ce pays depuis sa naissance…

    Uribement tien !

  2. Désolé de te dire que cela on le faisait avant qu’Uribe soit élu, et que les Colombiens (qui ont les moyens c’est clair) ne nous ont pas attendu pour le faire … Uribe n’y pour rien la dedans, ce n’est pas dieu le créateur!

  3. Je tiens tout simplement à féliciter le créateur de ce blog pour le temps dédiée, la diversité et contenu de ses pages. J’ai tombée un peu par hasard et il est plutôt réconfortant d’y trouver un peu de respect et d’impartialité sur les sujets abordés. Le fonctionnement de mon pais reste encore une enigme..même pour ses habitants! Alors.. bien conscients de nos défauts…beaucoup d’entre nous essayons de véhiculer une image différente ailleurs, en espérant q’un jour les idées reçues d’une Colombie macabre seront l’inspiration seulement des historiens…Merci pour les photos puis je reste fidèle en lecture…

  4. Merci pour toutes ces fleurs …

    « en espérant q’un jour les idées reçues d’une Colombie macabre seront l’inspiration seulement des historiens »

    je l’éspère vraiment!

  5. Je ne t’avais répondu : je crois simplement que c’est plus simple aujourd’hui que quand les FARC occupaient Sumapaz…

  6. euh …
    Sumapaz c’est de l’autre coté .. géographiquement parlant je veux dire!!!
    Chía est au Nord de Bogotá et Sumapaz au sud…

  7. On est bien d’accord, en attendant, sumapaz est un verrou stratégique de Bogota, et quand les FARC l’occupaient, les fêtes capitalinas étaient – un peu – moins insouciantes.
    Mais, en fait, à la réflexion, c’est vrai que cette insouciance de l’élite est assez odieuse…

  8. Hola, felicitations pour ce site sur lequel je tombe par hasard, je vois que tu est un amoureux de notre belle colombie. que hambre! m’ont donné les photos des patacones, la maracuya et la granadilla et on ne parle pas de la picadita avec des papas criollas…………..hummmmmm. Je voudrais aussi savoir ou on peut trouver de la bonne farine de mais pour faire des arepas? alors, ça… serais trop bon.
    Merci.
    Paola, una paisita en france.

  9. Effectivement la picadita c’est le meilleur!!!
    Pour les arepas je suis sûr que tu peux trouver una tiendita colombiana qui t’en vends.
    cherches bien, il y en a partout!!!!

  10. salut tonio,
    il parait que c’est vraiment fabuleux comme plat j’ai vraiment hate d’etr a bogota pour y gouter.

    christophe

  11. pour repondre a paola,
    il y a un petit traiteur qui importe des produits colombien farine, galette mais, mais aussi, du jus de guanavanaetc etc… pres de la bastille cote opera bastille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *