Les 2 nouvelles du jour

Hormis le fait que le parti de la U (uribiste) va commencer les démarches pour permettre au président de briguer  un troisième mandat (comme son voisin, allié, idole, meilleur pote Chavez) aujoud’hui 2 nouvelles tombent… séparement bien sûr…

1- l’institut de bien être familiale annonce que, en Colombie, environ 2 millions d’enfants sont contraint à  travailler. Un grand nombre dans les mines ou dans l’agriculture.

2- La Colombie modernise ses avions de guerre. 13 nouvelles machines qui lancent des bombes arriveront  dans le pays avant 2010.

Enfin… comme on dit par chez nous … je dis ça … je dis rien!

4 réflexions sur « Les 2 nouvelles du jour »

  1. Tonio,
    Merci d’avoir la bonne foi de dire qu’Uribe, juqu’à présent, a plutôt rejeté l’hypothèse d’un troisième mandat, et que, parmi ses amis les plus proches, beaucoup condamnent cette initiative un peu faillote du parti de la U.
    Merci d’avoir la même bonne foi en expliquant que la modernisation de la chasse colombienne tient essentiellement à l’acquisition d’avions de chasse russes de dernière génération par Chavez, qui passe ses journées à agonir le gouvernement colombien d’insultes et de menaces.

  2. hahahaha … tu me fais bien rire ….
    Uribe n’a pas dit clairement non à un troisième mandat, et comme je le dis dans ma « dépêche » l’initiative vient du parti de la U.

    quant aux avions un budget est accorder pour la rénovation de 11 appareils (israélien sauf erreur) et l’achat de 13 nouveaux (israélien aussi sauf erreur… mais l’origine m’importe peu).

    Ensuite, le ministre de la défense et son vice ministre garantisse à tout va que ces acquisitions non rien à voir avec la « menace » du voisin … mais qu’il vont servir pour leur lutte interne.

    Sans vouloir entrer dans le débat, la force de frappe colombienne est largement supérieur que celle du Venezuela (même s’il s’allie avec le Nicaragua et l’Equateur) … Et pour moi le problème n’est pas là…. Mon envie belliqueuse est passablement limitée et je ne justifierait jamais qu’on puisse privilégier la guerre l’éducation.

  3. Ce qui est très usant dans nos discussions, Tonio, est ton incapacité à faire preuve de nuance. Je dois dire que je ne comprends pas ce rejet systématique de la prudence dans tes jugements. Nous ne sommes pas d’accord, c’est un fait et ce n’est pas grave, mais est-il besoin d’avoir recours à l’anathème et, souvent, à l’inexactitude, pour me manifester ton désaccord ?

    Je répète qu’il est imprudent de ta part de dire qu’Uribe cherche un troisième mandat (pour les hispanophones, voici un résumé de l’affaire : http://www.elpais.com.co/paisonline/notas/Febrero082008/nac01.html).

    S’agissant du Venezuela, de son agressivité et des moyens militaires offensifs acquis (alors qu’il n’y a pas de conflit dans ce pays), j’invite les curieux à faire le point eux-mêmes. Chavez a acheté des dizaines d’avions de chasse neufs dernier cri à la Russie. C’est un fait objectif, merde ! Quant à l’usage qui est fait des (vieux) chasseurs colombiens, il est exact qu’il est aujourd’hui dirigé contre la guérilla, ce qui constitue malheureusement un nécessaire préalable à toute politique sociale. Tu omets, soit dit en passant, de rappeler que l’investissement de l’Etat colombien, en matière éducative et sociale, a nettement augmenté depuis 2002.

    Open the eyes !

  4. C’est toi, qui, tout seul parle de la volonté d’Uribe. Moi j’ai mentionné l’initiative du parti.
    Et c’est encore toi qui lie l’achat des avions de guerre de la part de la Colombie aux tensions qu’il existe actuellement avec le Venezuela.

    Moi je fais remarquer que le gouvernement achète 13 avions de guerre et que de l’autre cote 2 millions d’enfants travaillent.
    Je ne dis rien de plus. Tu te tape tes films tout seul, soit un peu moins sur la défensive quand tu lis mon blog… je suis sûr que se serait meilleur pour tes nerf!!!

    Ensuite, si tu veux débattre du sujet, c’est à dire l’investissement que le gouvernement peut faire dans le social, on peut discuter. Et là je te recommande de non seulement regarder la quantité d’argent investit dans le social mais de comparer les proportions. Le centre de la politique des administration Uribe n’est pas franchement le social… mais la guerre. voilà!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *