Addons sous linux

De Celestia wiki
Révision datée du 20 février 2008 à 12:19 par Psykotik (discussion | contributions) (→‎Les modifications à apporter)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Pourquoi gnu/linux est-il toujours différent ?

L'installation d'addons sous linux peut être un plus fastidieuse que sous les systèmes Windows. En effet, les systèmes GNU/Linux sont sensibles à la casse; une image nommée "Terre.jpg" n'est pas identique à "terre.jpg" pas plus qu'à "Terre.JPG". Comme la plupart des addons ont été et sont encore créés sous des systèmes Windows, les créateurs ne font pas attentions à de tels détails.

Toutefois, il est facile de procéder aux corrections. Un addon est composé au moins d'un fichier ssc, mais aussi éventuellement d'autre fichiers au format texte comme des .dsc, .stc, .ctx avec le plus souvent aussi des images de textures au format dds, png ou jpg, ou encore les fichiers modélisés en 3d au format 3ds ou cmod.

Gardez à l'esprit que pour Celestia comme pour tant d'autres programmes, il y a plus de travail pour les utilisateurs de gnu/linux parce que les programmes ne sont pas suffisamment rigoureux; gnu/linux est un serviteur de très haute qualité, malheureusement bien des plats qui lui sont demandés ne sont cuisinés qu'à moitié.

Les modifications à apporter

Lorsque le symptôme visible est un grand vide au lieu de votre vaisseau, votre planète ou de votre étoile et nébuleuse, ou qu'encore une grande texture blanche figure au lieu du délicat manteau devant recouvrir votre objet, c'est presque à coup sûr un problème de mauvaise référence dans un fichier.

Il convient alors de modifier ces références, soit dans les fichiers textes, soit dans les fichier 3d, ou encore dans les deux à la fois.

Les fichiers textes

Comme précédemment noté, les fichiers textes comprennent principalement les fichiers .ssc et .dsc, ou même .ctx. Ces fichiers abritent les références aux modèles 3d et aux textures, qui peuvent parfois être dénommées "Terre.jpg" dans le fichier lui-même, mais en recherchant attentivement dans les fichiers d'images pour les textures, on découvre qu'il a été sauvegardé sous "Terre.JPG"... malheureusement, une erreur fréquente, qui ne touche que les linuxiens.

La solution est alors de soit renommer le fichier image, soit de renommer l'appel au fichier image à l'intérieur du fichier texte.

Les fichiers modèles 3d

C'est un peu plus compliqué, puisque la plupart du temps, les fichier de modélisation 3d (3ds ou cmod) ne sont pas éditables n'importe comment.

Il existe toutefois 2 solutions : l'éditer avec un hexaéditeur (GHex fonctionne très bien sous Gnome), ou transformer le ficher 3d en fichier ASCII, et donc éditable par n'importe quel éditeur texte. La première solution étant assez explicite d'elle-même (une fois le fichier ouvert avec l'hexaéditeur, il suffit de modifier les références comme pour les fichiers textes précédents), la seconde mérite explication.

  • Téléchargez tout d'abord le fichier 3ds2cmodv3-2.tar, une archive facile à ouvrir sous gnu/linux.
  • Décompressez-là, et ouvrez le fichier le fichier CmodConverter.exe avec Wine; installé d'office sur la plupart des distributions gnu/linux, ça ne devrait pas poser trop de problèmes.

- Lancez-le avec la commande "wine CmodConverter.exe". - Sélectionnez le modèle qui vous pose problème ("Select model") - Changez le nom sous "New Model name", pour refléter le changement - Choisissez "Convert .3ds to .cmod" ou "fix", suivant que vous ayez des soucis avec un fichier 3ds (premier cas) ou avec un fichier cmod (second cas) - Choisissez "output as Ascii" - cliquez sur "process model", et voilà, votre nouveau fichier est prêt !

  • Une fois le fichier converti, il est possible de l'ouvrir ou de l'éditer, afin de procéder comme pour n'importe quel fichier texte !